Dépêches

Haiti : Le père Gérard Jean Juste porté en terre


jeudi 18 juin 2009

P-au-P, 18 juin[AlterPresse]----Les funérailles du père Gérard Jean-Juste, défenseur des droits des migrants haïtiens aux États-Unis durant de nombreuses années, ont été célébrées ce 18 juin à Port-au-Prince, où sa dépouille a été rapatriée plusieurs semaines après son décès le 27 mai dernier à Miami.

Luttant contre une leucémie diagnostiquée depuis plus de trois ans, le prêtre, qui recevait des soins à l’hôpital Jackson Mémorial de Miami, a pourtant succombé à une attaque cérébrale.

Plusieurs funérailles symboliques ont déjà été chantées en son honneur dans la communauté haïtienne des États-Unis et des hommages lui ont été rendus en Haiti comme ailleurs.

Parmi les personnalités qui ont salué le départ du père Jean-Juste, figure celui de l’ancien président Jean Bertrand Aristide. « Tu resteras toujours bien vivant dans la mémoire des tiens. C’est la ton triomphe sur la mort », écrit-il dans un texte dédié à la mémoire du défunt.

Reconnu pour son engagement dans le mouvement lavalas, le père Jean-Juste avait pendant longtemps défendu les droits des Haïtiens aux États-Unis. Il avait dirigé un centre pour les réfugiés haïtiens en Floride.

Sa position contre le système de l’immigration américaine lui avait ainsi attiré de nombreuses sympathies.

En Haiti, dans les conjonctures de crise qui ont traversé le pays à partir des années 2000, le prêtre a été l’objet de controverses. Il subira deux arrestations, la première en 2004 pour possession d’armes illégales et la seconde en 2005, en relation avec l’enlèvement et l’assassinat du journaliste Jacques Roche.

Le père Jean-Juste a été admis le en janvier 2006 à l’hopital Jackson Memorial de Miami pour être soigné d’une leucémie. [kft gp apr 18/06/09 12:20]