Dépêches

Haïti/Sénatoriales : Le second tour officiellement fixé au 21 juin


mercredi 13 mai 2009

P-au-P, 13 mai 09 [AlterPresse] --- Le Conseil électoral provisoire (CEP) a confirmé, ce 13 mai 2009, que le second tour des élections sénatoriales partielles est reporté au 21 juin 2009.

« La date officielle est le 21 juin. Il revient à l’Exécutif de publier l’arrêté invitant le peuple en ses comices dans le cadre de ce deuxième tour », affirme Frantz Bernadin, porte-parole de l’institution électorale.

Auparavant, c’est le 7 juin qui était retenu pour le déroulement du deuxième tour de ces élections, dont le premier tour s’était tenu le 19 avril.

Cette décision du CEP de décaler la date pour la tenue du second tour est motivée par des problèmes de contestations des résultats électoraux, selon l’institution électorale.

Le traitement de 18 cas de contestations enregistrées par le Conseil électoral suit son cours, déclare Frantz Bernadin, qui indique que le CEP va se servir des expériences du passé pour avancer dans la bonne direction lors du second tour.

Pour l’heure, l’organisme électoral travaille simultanément sur l’inventaire de la liste électorale, la confirmation des centres de vote, et sur une campagne de motivation et de sensibilisation des électeurs.

Aucune date n’est, jusqu’à présent, avancée pour la reprise des élections dans le département du Centre, où le processus de vote a été annulé en raison de problèmes de sécurité publique.

Une commission d’enquête devait être formée pour fixer les responsabilités en ce qui concerne les incidents violents ayant conduit à l’annulation du scrutin dans le Plateau Central (Est).

Le CEP a déjà désigné ses représentants à cette commission qui comprendra également des délégués de la Police et du ministère de l’Intérieur.

Un budget de 16 millions de dollars a été alloué à la réalisation de ces élections visant le renouvellement d’un tiers du Sénat. La moitié de ce budget a été utilisé au premier tour.

Au lendemain du premier tour, le premier ministre Michèle Duvivier Pierre-Louis n’a pas écarté la possibilité de dégager des fonds du trésor public pour la reprise du scrutin dans le Plateau Central. [do gp apr 13/05/2009 13 :15]