Dépêches

Haïti/Elections : 11% de participation aux sénatoriales partielles du 19 avril, selon le CEP

Résultats annoncés pour le 27 avril
vendredi 24 avril 2009

P-au-P, 24 avril 09 [AlterPresse] --- Le taux de participation aux élections sénatoriales partielles du 19 avril 2009 serait de 11%, selon des données fournies par Frantz Bernadin, porte-parole du Conseil électoral provisoire (CEP), qui a annoncé les résultats officiels pour le 27 avril.

Ce scrutin, qui devait se tenir dans les dix départements géographiques d’Haïti, a été annulé dans le Plateau Central pour des « raisons de sécurité publique ».

« Sur 3,715,176 électeurs potentiels pour les 9 départements, les votes exprimés correspondent à 438,624 », précise Frantz Bernadin en conférence de presse, ce 24 avril 2009, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Le rapport nombre de votants sur nombre d’électeurs potentiels donne un taux de participation de 11.8%.

Le porte-parole du CEP s’est refusé à mentionner ce taux, affirmant que les conseillers électoraux apporteront de plus amples précisions le 27 avril 2009, quand les résultats des élections seront publiés.

Pas moins de 4.5 millions d’électeurs potentiels étaient appelés aux urnes pour élire 12 des 30 sénateurs qui composent la chambre haute.

Bernadin met en garde les institutions et individus qui disent disposer de résultats partiels. Les chiffres avancés par ces institutions et individus sont faux, selon le porte-parole du CEP.

En attendant la publication des résultats de ces joutes, Frantz Bernadin fait état de 27 procès-verbaux manquants pour le département de l’Ouest où se trouve la capitale, Port-au-Prince. Ces procès-verbaux n’ont pas pu arriver au Centre de Tabulation des Votes (CTV).

Le CEP cherche des éclaircissements sur l’absence de ces procès-verbaux, qui découlerait d’actes de vandalisme, selon le porte-parole de l’organisme électoral.

Outre le département du Centre où les élections ont été marquées d’incidents violents, des dérapages ont également eu lieu dans quatre communes du département de l’Artibonite. Il s’agit de Verrettes, Petite Rivière de l’Artibonite, Marchand Dessalines et Lachapelle.

Dans ces communes, certains procès-verbaux n’ont pas été récupérés pour des raisons de vandalisme, explique Frantz Bernadin, ajoutant que le CEP va diligenter une enquête pour connaître les vrais auteurs de ces actes.

Sur un total de 1335 procès-verbaux, plus de 86% ont été reçus à Port-au-Prince et sont entrain d’être traités au CTV, soutient Bernadin.

A Verrettes, la documentation récupérée correspond à 94 bureaux sur 119 bureaux, précise le porte-parole du CEP. A la Petite Rivière de l’Artibonite, les données de 110 bureaux de vote sur un ensemble de 126 ont été récupérées. A Marchand Dessalines, la documentation pour 92 bureaux de vote sur un total de 127 a été reçue. La documentation pour 10 bureaux de vote sur 16 a été reçue pour la commune de Lachapelle.

En ce qui concerne les autres communes, « très peu de procès-verbaux n’ont pas pu être récupérés », soutient le porte-parole du CEP.

Par ailleurs, des conditions de sécurité maximale sont nécessaires, selon Bernadin, pour la reprise du scrutin dans le Plateau Central. Le porte-parole du CEP ajoute que l’institution électorale cherche également à éviter que cette reprise ait des incidences sur le second tour des sénatoriales fixé au 7 juin 2009. [do gp apr 24/04/2009 13 :20]