Perspectives

Haïti-Economie : 2009 s’ouvre avec une nouvelle baisse des prix des produits pétroliers


mercredi 31 décembre 2008

P-au-P, 31 déc. 08 [AlterPresse] --- L’année 2009 s’ouvre en Haïti avec une nouvelle baisse, enregistrée le 31 décembre 2008 sur deux des produits pétroliers distribués sur le marché national.

Le gallon de kérosène, plus connu sous le nom de gaz blanc ou gaz domestique très utilisé par les ménages en Haïti, passe de 104.00 à 84.00 gourdes sur le territoire national dès le dernier jour de l’année écoulée, suivant la structure de prix rendue publique le 29 décembre 2008 par le ministère de l’économie et des finances et consultée par l’agence en ligne AlterPresse [US $ 1.00 = 40.50 à la fin de 2008].

Parallèlement, le gallon de gazoline 91, qui était débité à 129.00 gourdes, se vend désormais à 109.00 gourdes.

Déjà, le tarif d’une course ordinaire de taxi est maintenant de 13 gourdes au lieu de 16 gourdes auparavant.

"Si le tarif de la course atteint les 10 gourdes avec une autre baisse des prix à la pompe, nous serons en mesure de trouver plus de passagers et donc de gagner davantage de revenus", souhaite un chauffeur de taxi travaillant dans la zone métropolitaine de la capitale.

Les prix pour le gallon de gasoil, qui se vend à 109.00 au lieu de 117.00 gourdes depuis le 26 décembre, et pour celui de la gazoline 95 - acheté à 134.00 au lieu de 149.00 gourdes depuis le 22 décembre 2008 - restent inchangés.

Les nouvelles baisses des prix des produits pétroliers devraient soulager les familles qui doivent débourser beaucoup d’argent pour le transport public de leurs enfants appelés à reprendre le chemin de l’école durant la première semaine de janvier 2009, après la trève des fêtes de fin d’année 2008.

Il y a quelques semaines, les autorités nationales ont fixé de nouveaux tarifs pour les transports publics à l’échelle du territoire national.

Cependant, profitant de l’enthousiasme de nombreux habitants du pays à se rendre dans leurs villes ou localités d’origine en province, certains conducteurs de transports en commun ont décidé d’augmenter le tarif des trajets. Ce qui a suscité de vives altercations avec passagères et passagers voulant retrouver leurs parents en province pour les fêtes de fin d’année 2008.

Depuis quelques semaines, suite à la réduction de prix du 15 décembre 2008, il est difficile de s’approvisionner en gazoline 91 dans plusieurs stations d’essence, sans aucune explication des distributeurs de produits pétroliers.

"La gazoline 91 sera disponible pendant la première semaine de janvier 2009", tente de rassurer un pompiste de Port-au-Prince, interrogé par AlterPresse.

Du 5 novembre au 31 décembre 2008, les prix pour l’ensemble des produits pétroliers, disponibles sur le marché national, ont subi des variations successives à la baisse.

Pendant cette période, le gallon de kérosène, qui atteint les 84 gourdes aujourd’hui, a subi des réductions successives : de 131.00 en passant par 113.00 et 104.00 gourdes.

Le gallon de gasoil, vendu à la pompe à 109.00 gourdes, était de 150.00, puis de 135.00 et de 117.00 gourdes.

Le gallon de gasoline 91, maintenant à 106.00 gourdes, était vendu à 174.00, puis à 144.00 et 129.00 gourdes.

Le gallon de gazoline 95, aujourd’hui à 134.00 gourdes, était débité à 247.00 gourdes, ensuite à 176.00 et à 149.00 gourdes.

Globalement, c’est à partir d’octobre 2008 que les baisses des prix du carburant sur le marché international ont été répercutées sur le marché national. Acquis à plus de 160.00 dollars américains il y a quelques mois, le baril de pétrole se trouve aujourd’hui au-dessous de 40 dollars.

Les nouveaux prix, affichés à la pompe le 31 décembre 2008 en Haïti, devraient induire des baisses proportionnelles sur d’autres prix de biens essentiels, espèrent les consommatrices et consommateurs. [rc apr 31/12/2008 16:00]