Perspectives

Haïti : Commémoration du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme


mercredi 10 décembre 2008

P-au-P, 10 déc. 08 [AlterPresse] --- Plusieurs activités ont lieu en Haïti, ce 10 décembre 2008, pour célébrer le 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (Dudh), adoptée par les Nations Unies en 1948.

A la Fondasyon Konesans ak Libète (Fokal), une cérémonie officielle convoquée par les Nations Unies, s’est déroulée dans l’après-midi de ce 10 décembre.

« Le rêve de l’eau », un film documentaire sur les droits de l’homme a également été projeté en marge de cette cérémonie à laquelle ont participé des responsables onusiens en Haïti.

Réalisé par l’Espagnol Albert Sole, ce film documentaire a ouvert un festival de films sur les Droits de l’homme, organisé conjointement avec la Fokal.

Une exposition de photos sur la problématique de l’eau a également été inaugurée.

La Plate-forme des organisations haïtiennes de droits humains (Pohdh) a, elle aussi, organisé des activités pour marquer ce 60e anniversaire.

Soixante années après l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Haiti se trouve encore dans la préhistoire des droits humains, assiégé de malheurs et de misère, estime Jean-Claude Bajeux du Centre œcuménique des droits humains (Cedh).

« On pourrait ainsi continuer l’énumération de tous les droits qui doivent garantir à tous de vivre dignement : l’éducation, la santé, l’alimentation, le logement, les salaires, l’eau, la sécurité… Nous n’y avons pas encore droit. Mais la volonté de dignité, la volonté de liberté du peuple haïtien sont toujours là, se manifestant inlassablement », écrit Jean-Claude Bajeux dans un texte transmis à AlterPresse.

Un ensemble d’organisations internationales d’inspiration chrétienne considèrent la Dudh comme « la référence universelle pour les personnes vulnérables et bafouées dans leurs droits car elle nous engage à créer les conditions nécessaires pour que les Droits de l’Homme soient toujours mieux connus, reconnus, protégés, respectés et mis en œuvre partout dans le monde ».

Le Réseau National de défense des droits humains (Rnddh) profite de cette célébration pour présenter la situation des droits humains en Haïti, en se focalisant sur les droits à la santé, à l’éducation, à l’alimentation, au travail et à la liberté syndicale.

Ces droits sont systématiquement foulés au pied par les dirigeants étatiques et les choix économiques des différents gouvernements qui se sont succédé ne tiennent pas compte des besoins socio-économiques réels de la population, estime le Rnddh.

Cet organisme de promotion des droits de la personne appelle les autorités gouvernementales à prendre les mesures nécessaires pour garantir les droits économiques et sociaux de toute la population haïtienne. [do gp apr 10/12/2008 12 :00]