Perspectives

Haïti-Education : 62 % de réussite à la session ordinaire du Baccalauréat 2008


mardi 22 juillet 2008

Actualisé à 13:30

P-au-P, 22 juillet 08 [AlterPresse] --- 62.19 % de succès aux examens officiels, première et deuxième partie (rhéto et philo) , de la session ordinaire du Baccalauréat 2008 déroulée du 23 au 26 juin 2008 sur tout le territoire national : tel est le palmarès global des candidates et candidats, publié sur le site du ministère haïtien de l’éducation et consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

“Le changement de format des examens, avec l’accent mis sur les questions à choix multiple représentant 50 % des notes pour la matière, pourrait expliquer en partie l’amélioration considérable du taux de réussite cette année aux examens du bac”, considère le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp).

Les responsables haïtiens de l’éducation attribuent la “nette augmentation” constatée en 2008, “par rapport à la moyenne enregistrée en général oscillant entre 30 et 40 %” à la présence “uniquement de candidates et candidats nouveaux qui sont effectivement en salle de classe, s’appliquant au travail pour affronter pour la première fois les épreuves, contrairement aux recalés dont la plupart sont en dehors du cadre scolaire et tentent « une chance » selon la formule lapidaire de ces jeunes”.

Le département géographique du Sud-Est est le mieux classé avec 80.65 % de réussite globale, suivi de la Grande Anse (sud-Ouest d’Haiti) avec 77.61 % et le Centre avec 77.41 %.

Le département des Nippes (autre partie du Sud-Ouest) obtient le plus faible score avec 47.26 %. Quant à l’Ouest, où se trouve la capitale Port-au-Prince et qui présentait le plus gros de l’effectif, le pourcentage global de réussite est de 58.21 % .

Pour le baccalauréat 1re partie, 28 627 candidats (49.98 %) sont admis sur 57 280 participantes et participants.

La meilleure performance vient du Sud-Est avec 72.71 %, soit 1018 admises et admis sur 1400 participants, suivi de la Grande Anse avec 67.57 %, soit 894 admises et admis sur 1323 participants.

L’Artibonite (Nord) est placé en troisième position avec un taux de réussite de 65.71 % en rhéto, soit 1 920 admises et admis sur 2 922 participants. Le département des Nippes connaît le plus mauvais score avec 37.53 %, soit 337 admises et admis sur 898 participants.

Pour le baccalauréat 2e partie, les résultats sont à peu près similaires à ceux enregistrés au niveau national en première partie.

Le Grande Anse se trouve en première position avec 676 admises et admis (96.57 % de réussite) sur 700 participants. Le Sud-Est suit en deuxième positon avec 95.36 %, soit 720 admises et admis sur 755 participants. Le Sud est en troisième position avec 94.69 %, soit 1372 admises et admis sur 1 449 participants. Encore une fois, le département des Nippes enregistre le plus faible taux de réussite avec 68.18 %, soit 285 admises et admis sur 418 participants.

Déjà, beaucoup de candidates et candidats se ruent dans les télécentres et cybercafés afin de savoir leur sort par rapport aux épreuves de la session ordinaire du Baccalauréat 2008, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Alors qu’un nombre minime de candidates et candidats ont pu avoir accès au site du Menfp, beaucoup n’ont pas pu entrer leurs numéros d’ordre pour savoir leurs résultats. C’est le branle-bas chez plusieurs candidates et candidats, voulant être imbus rapidement des statistiques individuelles, sectorielles (par établissements scolaires) et générales (au niveau national).

En conférence de presse ce mardi 22 juillet 2008, s’excusant auprès des internautes, le ministre de l’éducation Gabriel Bien-Aime informe de la disponibilité des statistiques, pour les candidates et candidates, sur le site du ministère, à partir du 24 juillet 2008 pour des raisons techniques.

Pour le Menfp, la démarche de publication des résultats officiels sur Internet répond à un souci de transparence et de proximité.

“L’Internet étant devenu un élément incontournable dans la société du savoir, au début de ce troisième millénaire, le Menfp estime important de se rapprocher des candidates et candidats dans leurs foyers, leurs écoles, leurs quartiers, leurs communes en mettant à leur disposition les données sur les résultats des examens. Chaque candidate / candidat, par le seul geste d’un click, peut donc consulter ses résultats et prendre les dispositions nécessaires par rapport à son futur et ses projets à court terme”, indique le site du ministère haïtien de l’éducation. [rc apr 22/07/2008 12:00]