Français

Assassinat d’ Amiot Metayer, un chef de bande proche du pouvoir


mardi 23 septembre 2003

P-au-P., 23-sept.-03 [AlterPresse] --- Le puissant chef de bande proche du pouvoir haitien, Amiot Métayer a été retrouvé assassiné dans la nuit du 22 au 23 septembre en cours à Sait-Marc, dans le département de l’Artibonite (Centre-ouest).

Amiot Métayer a été tué à l’aide de deux balles au niveau des yeux et une autre balle à la tête, ont confirmé des correspondants de presse à la morgue de l’hôpital Saint-Nicolas à Saint-Marc.

Cette nouvelle a jeté l’émoi dans la ville des Gonaives, non loin de Saint-Marc, où vivait Amiot Métayer. Le corps a été récupéré dans la matinée par ses proches et ramené aux Gonaives.

D’après les premiers témoignages de ses proches, Amiot Métayer avait laissé sa résidence le 20 septembre dans l’après-midi en compagnie de Paul Odonel, autre militant de la mouvance lavalas, présenté comme un actuel employé du Palais National.

Amiot Métayer était censé en fuite depuis qu’il s’était évadé spectaculairement de prison en août 2002 après avoir été arrêté pour de multiples forfaits quelques semaines plus tôt.

Son arrestation a été réclamée par la communauté internationale, les secteurs d’opposition et les milieux de défense des droits humains pour sa participation aux violences politiques du 17 décembre 2001 qui avaient fait plusieurs victimes au sein de l’opposition.

Amiot Métayer avait laissé entendre en août 2002 que les plus hautes personnalités l’avaient sollicité pour les actions punitives du 17 décembre. [gp apr 23/09/2003 10:00]