Dépêches

Haïti : Inauguration d’un nouveau pont sur la rivière Torbeck


vendredi 13 juillet 2007

Torbeck (Haïti), 13 juil. 07 [AlterPresse] --- Un nouveau pont, jeté sur la rivière de Torbeck, à environ 200 kilomètres au sud de la capitale, a été inauguré le jeudi 12 juillet 2007, dans cette commune par le gouvernement haïtien et l’Ambassade de Taïwan en Haïti, a constaté l’agence en ligne AlterPresse.

Réalisés par la compagnie taïwanaise « Overseas Engineering Construction Company Ltda., S.A. (Oecc), les travaux de construction de ce pont ont duré 6 mois. Le coût total de la construction s’élève à 910 000 dollars américains constituant un don de la République de Chine (Taïwan).

« Population de Torbeck, population de toute la côte Sud, le gouvernement, l’Ambassade de Taïwan et la présidence viennent vous remettre ce nouveau pont. Protégez bien cette infrastructure, ne brûlez pas de pneus dessus, ne brûlez pas de pneus sur les infrastructures routières », lance le Premier ministre Jacques Édouard Alexis dans son discours inaugural.

D’une longueur de 60 mètres , le pont de Torbeck représente le deuxième pont construit par la République de Chine et inauguré en l’espace de quatre mois. Le 17 mars 2007, le pont actuellement le plus long d’Haïti, ayant une superficie de 120 m par 10.3 m, a été inauguré à l’Acul du Sud.

« Vous avez le droit de manifester, de signifier vos revendications, mais vous n’avez pas le droit de brûler des pneus pour détruire les infrastructures. Nous devons construire, non pas détruire ce que nous avons déjà », ajoute le chef du gouvernement haïtien.

Alexis pense que les gens du Sud devraient être reconnaissants envers le gouvernement taïwanais qui coopère, depuis plusieurs années, au développement de la côte Sud d’Haïti, dont les potentialités sont énormes.

« Je crois que [la république de] Taïwan est présente ici pour longtemps, Taïwan est dans la zone Sud pour longtemps », renchérit le Premier ministre, ovationné par la foule.

Avec Taïwan, « le train du développement a véritablement démarré », estime Joseph Yves-Marie Aubourg, délégué du Sud, ajoutant qu’aucun pays ne peut atteindre le développement en dehors de la construction de pont et de routes.

Par ces réalisations dans le Sud, « nous pouvons dire haut et fort que le gouvernement haïtien est sur la bonne voie », affirme Joseph Yves-Marie Aubourg.

Le représentant de l’Exécutif dans le Sud d’Haïti souhaite un renforcement de ces infrastructures par la construction d’hôpitaux, de centres de santé, d’écoles nationales, et par l’augmentation du courant électrique dans le Sud.

« Je suis convaincu, avec la réalisation de ce petit pont, que la vie quotidienne sera beaucoup plus convenable », indique, de son côté, le diplomate taïwanais Yang Cheng-Ta, renouvelant l’engagement de son pays à renforcer sa coopération avec Haïti.

L’inauguration du nouveau pont sur la rivière Torbeck a été l’occasion pour le Premier ministre Jacques Édouard Alexis d’annoncer d’autres projets, tels celui de l’agrandissement de l’Aéroport Antoine Simon des Cayes, troisième ville du pays et chef-lieu du département géographique du Sud, non loin de Torbeck.

Le chef du gouvernement informe que cet aéroport sera réhabilité pour devenir un aéroport international en vue de l’atterrissage d’avions en provenance de l’étranger.

« Nous devons offrir d’autres services pour pouvoir exploiter les potentialités qui existent dans ce département, particulièrement le tourisme que nous pouvons développer dans toute la côte Sud », soutient Alexis.

Dans l’histoire d’Haïti, la ville de Torbeck, où vient d’être jeté le nouveau pont, est connue comme le lieu de naissance de Boisrond Tonnerre, rédacteur de l’acte de la proclamation de l’Indépendance nationale, le 1er janvier 1804.

La cérémonie d’inauguration du nouveau pont dans cette ville historique s’est déroulée sous haute protection des agents de la police nationale, dont des membres de l’unité départementale du maintien de l’ordre (Udmo). La présence de policiers africains des Nations Unies a également été remarquée.

Après la cérémonie, le cortège a pris la direction de Port-Salut pour la pose de la première pierre de la construction de la route reliant Port-Salut à Port-à-Piment du Sud. Ces travaux seront aussi financés par la République de Chine (Taïwan) à hauteur de 28 millions de dollars américains. [do rc apr 13/07/2007 10 :00]