Dépêches

Haïti - Elections : Peu d’électeurs à l’ouverture des bureaux de vote pour le second tour des législatives


vendredi 21 avril 2006

P-au-P, 21 avril 06 [AlterPresse] --- Très peu d’électrices et d’électeurs ont fait le déplacement deux heures après l’ouverture des bureaux de vote à travers le pays, dans le cadre du deuxième tour des législatives 2006, selon les premières observations faites par l’ensemble de la Presse.

Les forces de sécurité, nationales et onusiennes, sont présentes dans les rues, mais aucune affluence n’est constatée, contrairement au premier tour du double scrutin présidentiel et législatif le 7 février dernier.

Au niveau de l’organisation technique mise en place par le Conseil Electoral Provisoire (CEP), aucun manquement important n’est signalé jusqu’à présent.

Les bureaux de vote ont plutôt entamé les opérations à l’heure (6 :00 AM locales = 11:00 GMT) dans de nombreux centres visités par des reporters et observateurs à Port-au-Prince.

Les correspondants de presse ont rapporté une situation similaire dans les principales villes du pays.

Le matériel était sur place à l’heure, toutes les dispositions ont été prises pour permettre aux citoyennes et citoyens de remplir leur devoir civique. Sauf que, des électeurs se plaignaient de ne pas retrouver leurs noms sur les listes correspondant à leurs bureaux d’affectation.

Pour le moment, dans quelques cas isolés, des incidents mineurs ont été enregistrés, tels dans le Sud du pays où certains mandataires de partis politiques ont eu maille à partir avec des superviseurs de bureaux de vote pour une question de mandat.

La circulation est fluide dans la zone métropolitaine de la capitale, où des véhicules de transports publics, plus nombreux que le 7 février, attendent de trouver des passagers à différents carrefours, remarquent les journalistes d’AlterPresse.

C’est la sérénité chez la population, beaucoup d’habitants vaquent à leurs activités régulières, notamment dans le secteur informel. Ce 21 avril a été décrété jour de congé.

3 millions 500 mille électeurs potentiels sont appelés à élire 30 sénateurs sur un total de soixante candidats et 97 députés parmi 194 postulants.

Parallèlement, dans le cadre des opérations électorales de ce 21 avril, le premier tour des législatives est repris pour le sénat dans le nord-est et pour les députés dans 14 circonscriptions où les élections du 7 février ont été annulées pour irrégularités. [rc gp apr 21/04/2006 9 :00]