Perspectives

Scruter le scrutin

Haïti - Elections : La distribution des cartes avance... lentement


mardi 13 décembre 2005

P-au-P., 13 déc. 05 [AlterPresse] --- La distribution des Cartes d’Identification Nationale (CIN), habilitant les citoyennes et citoyens à voter lors des élections prévues pour le 8 janvier 2006, n’a toujours pas atteint sa vitesse de croisière.

Dans la plupart des centres visités par un reporter d’AlterPresse, la lenteur caractérise encore les opérations et les électeurs et électrices doivent attendre plusieurs heures avant d’obtenir leur carte.

De longues files sont constatées aux abords des centres de distribution, dont un bureau de l’Office National d’Assurance Vieillesse (ONA) et le bureau central du Conseil Electoral Provisoire (CEP), à Delmas (secteur nord-est). Des dizaines de personnes attendent sous un soleil de plomb.

AlterPresse a fait le même constat à l’école de la magistrature située sur la route de frères (Est).

Près du bureau du CEP, une dame, s’impatiente et déclare à AlterPresse qu’elle veut « tout simplement » obtenir sa Carte d’Identification Nationale. « Je n’ai pas l’intention d’aller voter car je ne vois aucun leader qui présente un programme valable », ajoute-t-elle.

Mais un jeune homme qui vient de retirer finalement sa carte exprime sa ferme volonté de se rendre aux urnes. « Moi je vais voter même sur le sang », lance-t-il. « Je crois que seules des élections crédibles, honnêtes et démocratiques peuvent sortir le pays de la crise dans laquelle il se trouve depuis des années », confie-t-il à AlterPresse.

La distribution des cartes électorales représente pour le moment un des principaux défis à relever par le CEP, à 3 semaines des élections présidentielles et législatives.

Selon les données fournies par l’institution électorale, environ 2 millions de cartes sont déjà disponibles sur plus de 3 millions 400 mille cartes à recevoir du Mexique et à distribuer au niveau de tout le territoire d’Haiti.

Les opérations ont démarré officiellement le 23 novembre dernier à travers 22 centres. A l’Ecole Nationale de Beudet (Croix-des-Bouquets / Nord), AlterPresse avait alors observé un manque flagrant de matériels. Un seul ordinateur était disponible pour la vérification des données, alors qu’environ 200 personnes attendaient.

Les agents avaient besoin d’une moyenne de 10 minutes pour pouvoir livrer une carte. [lf gp apr 13/12/05 22:00]