La Caraibe en un coup d’oeil

Le drapeau haïtien flotte dans le ciel de la Havane lors d’un rassemblement contre la politique migratoire américaine


mercredi 20 novembre 2002

Par Liz Bell

La Havane, 20 nov. 02 [AlterPresse] --- Le bicolore haïtien a flotté sur la Place Jose Marti, a la Havane, au moment où des officiels cubains dénonçaient la politique migratoire américaine au cours d un grand rassemblement tenu dans la soirée du 18 novembre 2002.

" Y a-t-il des bons et des mauvais illégaux ? " s’est interrogé un intervenant à la tribune dressée non loin des locaux de la représentation américaine. Evoquant le récent détournement d’un avion cubain sur Miami, il s est écrié : " Comment se fait-il que la puissante administration Bush s’acharne à pourchasser, comme au temps de l’esclavage, de pauvres migrants haitiens tenaillés par la faim alors qu’elle accueille à bras ouverts, des criminels qui ont séquestré et détourné un avion ?".

"Pourquoi le gouvernement américain, qui dit mener une lutte anti-terroriste et déploie tout un arsenal militaire sophistiqué pour contrôler son espace aérien, ouvre-t-il la voie à des auteurs de détournement d’avion et les accueille en héros ?", a poursuivi le responsable cubain.

La politique migratoire américaine est "scandaleuse et immorale", a conclu un autre officiel cubain, faisant allusion au cas encore pendant des sans-papiers haïtiens à Miami. "Une dizaine d’enfants haitiens sont gardés à vue par des hommes armés, l’espoir d’un visa est refusé à leurs parents qui se voient menacés d’être refoulés en Haiti alors que de vulgaires criminels qui détournent un avion reçoivent une résidence immédiate", s’est-il indigné.

Un groupe de compatriotes haitiens, membres de la Coalition des Mouvements des Peuples de l’Amérique (COMPA), de passage à la Havane, s’est alors frayé un chemin dans la foule et brandi le bicolore bleu et rouge qui s’est mis à flotter entre la statue géante du héros cubain Jose Marti et la tribune de circonstance.

Faisant allusion à la loi américaine "privilégiant" les migrants cubains par rapport aux Haitiens, les officiels cubains ont souligné que le traitement méprisant réservé aujourd’hui par l’administration américaine aux boat-people haitiens est le même que celui qui a été infligé aux Cubains, avant 1959, autrement dit, avant la Révolution.

Haiti et Cuba partagent une longue histoire de migration remontant à l aube de l’indépendance haitienne. Ainsi, les premiers boat-people venus d’Haiti furent des colons francais qui fuyaient en direction de l’ile espagnole de Cuba après la bataille décisive remportée par l Armée indigène, le 18 novembre 1803, a Vertières. [lb apr 20/11/02 00:10]