Dépêches

G8 : Propositions " insuffisantes " de réduction de la dette des pays pauvres, selon des secteurs sociaux


mercredi 6 juillet 2005

P-au-P., 6 juil. 05 [AlterPresse] --- Des représentants de campagnes venus des cinq continents, réunis à Edimbourg, où se tient le sommet des 8 pays les plus riches de la planète, ont déclaré « insuffisantes », les propositions du G8 en matière de réduction de la dette.

Sous la pression des campagnes, le G8 a élaboré une nouvelle proposition d’annulation de dettes. Les représentants de ces campagnes considèrent que cette proposition va plus loin que les précédentes mais qu’elle ne constitue en rien une solution globale au problème de la dette, selon des informations fournies par le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM).

Les propositions concernent seulement un nombre limité de pays, qui ensemble représentent à peine 5% des pauvres de la planète. Dans beaucoup de ces pays, les gouvernements continueront à payer le service de la dette à certains créditeurs, ont souligné les militants contre le paiement de la dette.

Lidy Nacpil, coordinatrice internationale de Jubilé Sud, a affirmé que « les conditionnalités liées à cette annulation de dettes augmenteront la pauvreté au lieu de l’éradiquer ».

Charity Musamba, de Jubilé Zambie, a souligné que « l’annulation de la dette ne constitue plus un problème économique, mais bien un problème politique, qui ne requiert plus que la volonté politique du G8 pour être résolu ».

Ben Young, de Jubilé Ecosse, a déclaré que « cette proposition laissera des millions de personnes dans la pauvreté. Les centaines de milliers de personnes mobilisées sur ces questions sont trahies par les dirigeants du G8 », a-t-il ajouté. [gp apr 06/07/2005 00:10]