Dépêches

Criminalité : Une pétition appelle les autorités de facto à mettre fin à la violence des gangs armés en Haïti


jeudi 14 octobre 2021

P-au-P, 14 oct. 2021 [AlterPresse] --- Une pétition appelle les autorités de facto à mettre fin à la violence des gangs armés en Haïti, dans une publication faite, le mardi 12 octobre 2021, sur le site change.org et consultée par l’agence en ligne AlterPresse.

A l’heure actuelle, les criminels s’introduisent de nuit dans les foyers du village artistique de Noailles, dans la commune de Croix-des-Bouquets (nord-est de la capitale), « agressent les familles et violent les femmes, après avoir pillé l’ensemble de leurs biens, accumulés au cours d’années de labeurs et de travail honnête », dénonce la pétition déjà signée par plusieurs centaines de personnalités (plus de 500 dans l’après-midi du jeudi 14 octobre 2021).

La pétition demande « aux autorités haïtiennes de prendre leurs responsabilités, afin de démanteler, désarmer les bandits et protéger la population.

Dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 octobre 2021, des bandits armés ont assassiné le sculpteur très connu Anderson Bélony en sa résidence, au village de Noailles.

La résidence d’Anderson Bélony représente le plus ancien sanctuaire du village de Noailles, avec des peintures murales datant des années 1950.

Des actions concrètes, fortes et immédiates doivent être prises contre ces gangs armés, qui semblent aujourd’hui remplacer l’État dans la gestion du pays, préconise, dans une note, l’Association touristique d’Haïti (Ath), qui fustige la passivité du gouvernement de facto face à cette escalade criminelle.

« La communauté du Village de Noailles, dans la commune de Croix-des-Bouquets, est la cible, depuis trois ans, des violences exercées par des groupes armés. La zone de la plaine du Cul-de-sac est actuellement livrée au gang 400 Mawozo », dénonce la pétition.

L’ensemble de l’héritage du village de Noailles risque de disparaître, sans l’intervention immédiate de la Police nationale d’Haïti (Pnh), dont la devise est protéger et servir, prévient-elle.

En 2018, le Ministère de la culture avait officiellement inscrit la pratique du fer découpé du village de Noailles à l’inventaire national du patrimoine culturel Immatériel.

A Noailles, 300 foyers d’artistes et artisans de Noailles sont activement engagés dans la préservation de son patrimoine culturel. [emb rc apr 14/10/2021 14:05]