Perspectives

Haïti : Un été de cinéma, malgré tout

100 films de plus de 30 pays au festival de Jacmel
vendredi 1er juillet 2005

P-au-P., 1er juil. 05 [AlterPresse] --- Environ 100 courts et longs métrages en provenance de plus de 30 pays, dont Haïti et d’autres pays des Caraïbes, seront projetés du 9 au 16 juillet 2005 à la deuxième édition du festival du film à Jacmel, à 118 kilomètres au sud-est de la capitale, indiquent les organisateurs dans un communiqué transmis à AlterPresse.

Ce festival devra constituer une oasis dans l’univers de souffrances endurées ici actuellement. Il devra également susciter l’espoir en Haïti, a, en substance, déclaré Pierre Cohen, un des membres de l’équipe d’ organisation dans une conversation avec AlterPresse.

Cette année, une section spéciale sera réservée à 20 films des Caraïbes et de l’Amérique Latine, dont la République Dominicaine, la Jamaïque, Cuba, la Martinique, la Guadeloupe, la Colombie, la Guyane Française, le Mexique, l’ Argentine et le Brésil. Le festival présentera aussi environ 80 autres films dans les catégories suivantes : Afrique, France, Cinéma La Kay (Haïti), Cinéma du monde, Planète Terre et Films pour Enfants.

L’ensemble des films (de la 2 e édition du Festival), qui seront projetés gratuitement à Jacmel, a été prêté gracieusement par les ayant droit, contrairement à d’autres manifestations internationales similaires pour lesquelles des droits importants doivent être acquittés. La plupart des films ont remporté des prix ou sont présentés aux côtés d’autres films récompensés dans de grands films internationaux.

Pour faire face à la non disponibilité de versions française d’un certain nombre de films, la 2 e édition du Festival du Film s’est dotée d’une équipe de 30 jacméliens qui ont travaillé sans arrêt « depuis deux mois et demis » à les doubler en Créole.

De l’avis des organisateurs, le travail de traduction et d’enregistrement en Créole aura été un « volet incontournable » dans l’accomplissement de leur mission « eu égard au taux élevé d’analphabétisme » en Haïti.

« Notre engagement est d’ouvrir les horizons et d’offrir aux étrangers une occasion exceptionnelle de découvrir une nation bien trop souvent incomprise ».

Comme pour la première édition, la deuxième édition du Festival du Film à Jacmel comportera une nouvelle série d’ateliers intensifs de cinéma, destinés aux étudiants et professionnels et animés par les cinéastes invités. Parallèlement, le public pourra assister à des concerts gratuits, des débats, une exposition de peinture présentant les oeuvres de l’artiste Benoît Tschieret, invité pour l’occasion ainsi qu’une exposition de bijouterie présentant le travail de 3 créateurs suédois.

Les organisateurs se déclarent reconnaissants envers les cinéastes haïtiens qui n’ont pas hésité à leur offrir la première de leur film tout fraîchement achevé. Ils expriment aussi leurs remerciements à tous les producteurs, réalisateurs, sociétés de production et de distribution pour leur compréhension et leur soutien.

Parmi les auteurs de renommée internationale dont les œuvres seront présentées, les organisateurs mentionnent les noms de : Raoul Peck (Haïti), Euzhan Palcy (Martinique) Djibril Diop Mambety(Sénégal), Abderrahmane Sissako (Mauritanie), Walter Salles (Brésil), Mira Nair (India), Ang Lee(Chine), Jonathan Demme (USA), Agnès Jaoui, Jacques Perrin, Jacques Tati et Jean-Jacques Annaud (les 4 de France).

Au nombre des producteurs et distributeurs ayant prêté leurs productions, la 2 e édition du Festival du Film de Jacmel bénéficiera de la participation des compagnies et institutions suivantes : Sony Pictures Entertainment, DreamWorks SKG, HBO Films, Fox Entertainment, Reverse Angle, Haut et Court, Flach Pyramide, ThinkFilms, PATHE, Bac Films, Zone Film, Casa de Cinema de Porto Alegre, Magnolia Pictures, Banyan ltd., Artcam International, Media Headquaters, Video Films, CNDP, Metronomic, Elizabeth Films, UNICEF Spain, Mambo Media, Pomm Productions, Les Films A4, Instituto Mexicano de Cinematografà­a, Production de al Lanterne. Crystal Films, Dialogue Production, Services Culture Editions Ressources pour L’Education Nationale Française, Duo Films, Médecins du Monde, Scénarios d’Afrique, Imagine Haiti, Will Brothers Entertainment, L’Association Haïtienne des Cinéastes, PSI Haïti, Fanal Productions, l’Alliance Française, Agence des Jeunes Producteurs et Elboro Création.

Les partenaires officiels du Festival Film Jakmel sont le Ministère de la Culture Haïtien, l’Ambassade de France en Haïti, l’Ambassade d’Espagne en Haïti, l’Agence Espagnole de Coopération Internationale et Crowing Rooster Arts, Inc. Une liste des sponsors officiels du festival doit prochainement être rendue publique.

« Nous considérons notre festival comme un voyage : un voyage à travers l’ espace, le temps, les cultures et les regards sur le monde. Ce festival est une fenêtre sur nos propres réalités, mais aussi sur la vie de ceux qui habitent de lointaines contrées, que nous sommes nombreux à n’avoir jamais visitées », estiment David Belle et Patrick Boucard, co-directeurs de la 2 e édition et fondateurs en 2004du festival du Film à Jacmel.

Belle est un réalisateur originaire des Etats-Unis d’Amérique. Boucard est un artiste haïtien, fondateur et directeur de la Fondation Sant D’A Jakmel (FOSAJ), une fondation dont le but est d’émanciper le peuple haïtien à travers l’art et la culture.

L’équipe du festival à Jacmel se compose d’Haïtiens et d’étrangers. Le festival possède un réseau de correspondants qui participent à la recherche de films, dans les villes suivantes : Jacmel, Port-au-Prince, New York, Montréal, Londres, Madrid et Le Cap (Afrique du Sud). [rc apr 1er/07/05 17 :00]