Dépêches

Crise : Trois personnalités déjà désignées pour le bureau de suivi sur l’accord du 30 août 2021 en Haïti


mercredi 15 septembre 2021

P-au-P, 15 sept. 2021 [AlterPresse]--- L’ingénieur-agronome Ernst (Nènè) Mathurin, l’architecte Leslie Voltaire (ancien titulaire du Ministère de l’éducation, 19 février 1991 – 30 septembre 1991) et l’ancien député du parti politique Organisation du peuple en lutte (Opl) dans la circonscription de Desdunes (2016-2020), Baudelaire Noëlsaint, ont été désignés par des dirigeants de partis et regroupements politiques, pour faire partie du bureau de suivi sur l’accord du 30 août 2021, signé par près d’une quarantaine de partis politiques et plus de 300 organisations de la société civile, indique une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Les travaux se poursuivront, cette semaine, avec les secteurs populaires et les organisations de la société civile, afin de compléter la composition du bureau de suivi, annonce la Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise.

Le bureau de suivi sur l’accord du 30 août 2021 devrait comprendre les membres de la Commission, trois représentantes et représentants d’organisations de la société civile, trois représentantes et représentants de partis et regroupements politiques et deux représentantes et représentants du secteur populaire.

Le bureau de suivi sera monté avec des représentants d’organisations et de partis signataires de l’accord du 30 août 2021.

La Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise devra, ensuite, écrira à chaque secteur, organisation, parti et regroupement politique, pour leur demander d’envoyer des représentantes/représentants au Conseil national de transition, tel que défini dans l’accord.

Entre-temps, plusieurs organisations politiques de l’opposition, dont le Secteur dit démocratique et populaire (Sdp), les partis politiques Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion), Inite, Inifòs, Ansanm nou fò et Force louverturienne réformiste, entre autres, ont signé, le samedi 11 septembre 2021, un accord politique pour une « gouvernance apaisée et efficace », proposé par le premier ministre de facto, Ariel Henry. [emb rc apr 15/09/2021 12:35]