<

Haïti-Séisme : Le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo dénonce le détournement de l’aide destinée aux familles sinistrées

Grand Sud, 31 août 2021 [AlterPresse] --- Le regroupement Konbit òganizasyon politik sendikal ak popilè yo condamne le détournement de l’aide, destinée aux familles sinistrées du tremblement de terre du samedi 14 août 2021, ayant particulièrement frappé les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes (Sud-Ouest d’ Haïti), dans une prise de position transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Il lance un cri d’alarme en faveur de la population du grand Sud, toujours en difficultés, deux semaines après le séisme.

Des attaques ainsi que des actes de pillage ont été perpétrés, le vendredi 20 août 2021, dans les zones de Camp Perrin (Sud), de Duchity et de la Rivière Glace (Grande Anse), contre des camions de l’organisation Food for the Poor, transportant de l’aide aux familles sinistrées dans le séisme du samedi 14 août 2021, dans le grand Sud.

Face à cette situation, la Police nationale d’Haïti (Pnh) a mis en place un comité de 5 membres, chargés d’assurer la coordination de la sécurité des convois d’aide humanitaire, destinés aux familles sinistrées.

14 personnes, accusées de détournement d’aide dans le département de la Grande Anse, ont été interpellées, le jeudi 26 août 2021, par la Pnh, à Miragoâne (département des Nippes).

148 sacs de riz ont été récupérés, à bord d’un bateau, dans le port de Miragoâne.

Le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo propose la mise sur pied, par les communautés dans le grand Sud, d’un comité de solidarité et de vigilance dans toutes les sections communales et communes, afin de se soutenir et de surveiller la façon dont les aides sont distribuées.

La majorité des familles sinistrées dans les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes dorment à la belle étoile, suite à la destruction de leurs maisons.

Délaissées, beaucoup parmi les familles sinistrées n’ont pas de tentes, ni de quoi manger, ni de l’eau à boire. De plus, quelques Organisations non gouvernementales (Ong) fournissent leurs aides sans aucun contrôle, poursuit-il.

Le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo demande aux partis politiques sans distinction, aux organisations et regroupements politiques d’apporter leurs aides à ces communautés en détresse.

Tous les gestes de solidarité doivent se faire dans le respect de la dignité des familles sinistrées, espère le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal ak popilè yo, tout en saluant les efforts de solidarité constatés au milieu de la population dans le grand Sud.

Il invite les actrices et acteurs politiques ainsi que de la société civile à s’entendre, pour trouver un accord et doter Haiti d’un leadership politique légitime, capable de faire face à la catastrophe, issue du tremblement de terre du samedi 14 août 2021. [mff emb rc 30/08/2021 11:55]