Perspectives

Haïti-Séisme : 1,12 milliard de dollars de dommages dans le grand Sud, selon la Banque mondiale


mercredi 25 août 2021

P-au-P, 25 août 2021 [AlterPresse] --- Le tremblement de terre du samedi 14 août 2021, qui a durement frappé les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes a causé des dégâts estimés à environ 1,12 milliard de dollars, indique une évaluation de la Banque mondiale en Haïti (Bm).

Ces chiffres ont été rendus publics, lors du lancement, le lundi 23 août 2021, des travaux du comité de pilotage de l’évaluation nationale post-catastrophe (Post disaster national assesment (Pdna), auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Suite à une évaluation télé-satellitaire, les dommages du tremblement de terre sont estimés à environ 1,12 milliard de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 100.00 gourdes ; 1 euro = 116.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.80 gourde aujourd’hui). 2/3 de ces pertes et dommages physiques sont dans le secteur privé., 1/3 dans le secteur public », précise le chef du bureau de la Bm (depuis le jeudi 1er avril 2021) en Haïti, le Français Laurent Msellati.

De ces 1,12 milliard, 730 millions concernent le logement, 162 millions ont rapport aux bâtiments collectifs, dont des écoles, hôpitaux, bâtiments publics et 219 millions se réfèrent aux infrastructures, dont des routes et des ponts, détaille Msellati.

2,207 morts, 344 personnes disparues, 12,268 blessées, 52,923 maisons détruites et 77,006 maisons endommagées ont été recensées, selon un bilan partiel de la Protection civile.

Les pertes économiques pourraient atteindre, par rapport au type de désastre, les 30 à 40% de l’estimation des dommages physiques, soit environ 1,5 milliard de dollars américains. Ce qui représente 10% du Produit intérieur brut (Pib) d’Haïti, poursuit Laurent Msellati.

Le chef du bureau de la Banque mondiale en Haïti dit attendre, toutefois, des résultats des évaluations de terrain pour compléter les estimations.

La Banque mondiale envisage de mobiliser 80 millions de dollars américains, en surplus à 20 millions de dollars américains, répartis dans des contrats déjà en cours dans les branches du transport et de l’eau.

Elle souhaite, en ce sens, commencer à décaisser pour la reconstruction, à la fin du mois d’octobre 2021.

Des experts internationaux seront en Haïti, dont un expert dans chaque branche, comme l’éducation, la santé, le transport et l’eau, annonce-t-elle.

Dans ce processus de réponse au tremblement de terre, le gouvernement intérimaire invite les actrices et acteurs à travailler avec rigueur, pour permettre de mieux cadrer leurs interventions au profit des communautés, notamment celles les plus touchées dans le séisme du samedi 14 août 2021, a déclaré le premier ministre de facto, Ariel Henry, qui présidait la rencontre du mardi 24 août 2021 .

Le chef du gouvernement de facto déclare attendre, dans les 5 à 6 semaines (d’ici le mercredi 6 octobre 2021), la version préliminaire des évaluations nationales post-catastrophe.

Il en appelle les cadres techniques du comité de pilotage du Pdna à faire preuve de responsabilités et de professionnalisme, et à privilégier une approche inclusive et participative des territoires. [mj emb apr 25/08/2021 13:15]