#AssassinatJovenelMoïse

Haïti : La juge à la Cour de Cassation, Wendelle Coq Thélot, objet d’un mandat d’amener en relation à l’assassinat de Jovenel Moïse


lundi 26 juillet 2021

P-au-P, 26 juill. 2021 [AlterPresse] --- Le commissaire du gouvernement près le tribunal civil de Port-au-Prince, Me. Bed-Ford Claude, a décerné un mandat d’amener contre la juge de la Cour de Cassation, Me. Wendelle Coq Thélot, dans le cadre de l’assassinat, le mercredi 7 juillet 2021, de l’ancien président de facto Jovenel Moïse.

La juge Wendelle Coq Thélot est accusée « d’assassinat et de vol à main armée au préjudice du président de la république Jovenel Moïse », selon le mandat, émis par Bed-Ford Claude, à la date du 23 juillet 2021, et dont une copie a été consultée par l’agence en ligne AlterPresse.

Le parquet près le tribunal civil de Port-au-Prince demande à la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj) de prendre les mesures nécessaires, aux fins de rechercher, conduire et amener la juge Wendelle Coq Thélot devant le parquet.

Un avis de recherche a été émis par l’institution policière contre la juge pour les mêmes infractions.

Wendelle Coq Thélot fait partie des trois juges, dont Yvickel Dieujuste Dabrézil et Joseph Mécène Jean-Louis de la Cour de Cassation, qui ont été mis illégalement à la retraite, dans un arrêté en date du lundi 8 février 2021, par l’ancien président de facto, Jovenel Moïse, dont le mandat constitutionnel avait pris fin le dimanche 7 février 2021.

La décision de révoquer ces trois juges est intervenue, après une supposée tentative de coup d’État, le 7 février 2021, que le secteur des droits humains avait qualifié de mise en scène de Jovenel Moïse.

Ces trois juges étaient pressentis pour remplacer Jovenel Moïse, après la fin de son mandat, le 7 février 2021.

« C’est une décision pour protéger la Cour de Cassation, la démocratie », avait expliqué Jovenel Moïse, dans une interview qu’il avait accordée à « la Voix de l’Amérique ».

Les lois républicaines interdisent aux juges de s’impliquer dans des activités politiques, avait alors souligné Jovenel Moïse.

Par ailleurs, la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca) devrait se pencher, ce lundi 26 juillet 2021, sur la décision de Jovenel Moïse de pousser à la retraite la juge Wendelle Coq Thélot.

La juge à la Cour de Cassation Wendelle Coq Thélot avait exercé un recours, par devant la Cour des comptes, en vue de faire annuler la disposition illégale de Jovenel Moïse. [mj emb rc apr 26/07/2021 13:10]