Dépêches

Haiti : Un chef de bande tué et un autre grièvement blessé, selon la police


vendredi 24 juin 2005

P-au-P., 24 juin. 05 [AlterPresse] --- La police haïtienne a annoncé ce 23 juin qu’un important chef de bande a été tué dans la matinée lors d’une opération policière à Delmas 2 (secteur nord de la capitale).

Le nommé « Do m Laj » (Litt : Mon dos est large) a été le bras droit du chef de bande armée lavalas de Cité Soleil Emmanuel Wilmer « Dread Wilmé ». Ce dernier a lui-même été gravement blessé par balles la veille lors d’une intervention policière dans ce quartier du nord de Port-au-Prince, selon la police.

La porte-parole de la police, l’inspectrice générale Gessy Cameau Coicou, a indiqué lors d’une conférence de presse en fin d’après-midi que « Do m Laj » était l’auteur de deux à trois kidnappings par jour à la capitale et avait à sa disposition une trentaine d’hommes armés.

Quant à Wilmer, la porte-parole de la police a déclaré qu’il a été blessé de deux balles à l’abdomen et à un testicule, mais qu’il a pu s’enfuir. Cependant, les possibilités de survie du chef de bande sont minces, a ajouté Coicou.

La porte-parole de la police a indiqué que des individus armés ont été capturés lors de l’opération à Cité Soleil.

Dans la soirée du 22 juin, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haiti (MINUSTAH) avait annoncé de graves blessures par balles d’un militaire brésilien, qui avait du être transféré en République Dominicaine pour recevoir des soins. Ses jours ne sont plus en danger, a-t-on appris.

D’autre part, l’inspectrice générale Gessy Cameau Coicou a indiqué que six policiers ont été interpellés le 22 juin pour leur complicité présumée à des actes de kidnapping. Trois d’entre eux ont été libérés et les trois autres retenus. [gp apr 24/06/2005 00:20]