Dépêches

Haïti : Les bandes armées reprennent du service dans le secteur de Nazon


lundi 20 juin 2005

P-au-P., 20 juin 05 [AlterPresse] --- Une vive tension a régné ce 20 juin au niveau de l’avenue Poupelard inquiétant passants et résidents de cette zone en passe d’être controlée par des bandes armées.

Tôt dans la matinée, des tirs intermittents ont été entendus non loin de l’Eglise Saint Antoine, à l’intérieur du quartier. En une fraction de seconde, la circulation est devenue difficile. Transporteurs publics, piétons et étalagistes ont été pris de panique. Seuls ces bandits opérant à visière levée ont eu droit de circuler, a constaté un journaliste d’AlterPresse.

Ce vent de panique s’inscrit dans le cadre d’une tentative de boycotter les examens officiels du baccalauréat, débutés ce 20 juin, a estimé un candidat qui se trouvait à bord d’une camionnette.

Durant toute la nuit du 19 juin, des tirs sporadiques ont été entendus empêchant à de paisibles citoyens de dormir.

Selon les informations disponibles, les malfaiteurs avaient annoncé les couleurs depuis la fin des examens de la 6ème et de la 9ème année fondamentale. Ils avaient lancé une mise en garde à tous les bacheliers.

Depuis mars 2004, la violence des bandes armées a déjà fait plus d’un millier de mort à Port-au-Prince, selon un rapport fourni par le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH). [do gp apr 20/06/2005 11:30]