Dépêches

Nouvelle attaque meurtrière au Bel Air : Le Rnddh critique le silence complice de la Police nationale d’Haïti


vendredi 9 avril 2021

P-au-P, 08 avril 2021 [AlterPresse] --- Le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh) critique le silence complice de la Police nationale d’Haïti (Pnh) vis-à-vis des attaques armées de la fédération de gangs armés G9, dont est victime la population de Bel Air, dans une note consultée par l’agence en ligne AlterPresse.

Le Rnddh recommande aux agentes et agents de la Pnh, qui ne sont de connivence avec aucun gang armé, de tout mettre en œuvre, en vue de protéger la population de Bel Air, de la défendre des assauts du G9, de la sécuriser par tous les moyens et de mettre fin à ces attaques, une bonne fois pour toutes.

Au moins 13 personnes ont été assassinées, soit 7 d’entre elles, le 31 mars 2021, et 6 autres, le 1er avril 2021, lors des nouvelles attaques meurtrières, perpétrées, au Bel Air.

5 personnes sont portées disparues et 4 autres personnes ont été blessées, lors de ces attaques, au cours desquelles 22 résidences privées ont été incendiées ainsi que 3 maisons de commerce.

« Du 4 au 8 novembre 2019, au moins vingt-quatre (24) personnes ont été assassinées à Bel Air. Cinq (5) autres ont été blessées par balles. Vingt-huit (28) maisons ainsi que sept (7) voitures et quatre (4) motocyclettes ont été incendiées. Deux (2) autres maisons au moins ont été criblées de balles ».

Des bandits armés ont également tué par balles, du 27 août jusqu’au mois de décembre 2020, au moins 37 personnes, dont 7 femmes, alors qu’au moins douze (12) autres ont été blessées par balles. [emb apr 08/04/2021 16:15]