Dépêches

Pas de changement en vue dans les relations haïtiano-taïwanaises


lundi 20 juin 2005

Taïpei, 20 juin 05 [AlterPresse] --- Haïti compte depuis le 16 juin un nouvel ambassadeur à Taïwan.

La cérémonie de présentation des lettres accréditant Raymond Pérodin à ce poste a eu lieu dans un hôtel situé au centre de Taipei, en présence d’un représentant du président de la République de Chine, Kuo Shiang Liu et du vice-ministre chargé des affaires latino-américaines Francisco Hwang.

Le diplomate haïtien a fait savoir que la fructueuse conversation qu’il a eue avec les responsables taïwanais « laisse augurer une nouvelle impulsion dans l’histoire des relations haïtiano-chinoise ».

Evoquant une certaine appréhension provoquée par des « pressions exercées ça et là - ces derniers jours - et qui visent peut-être à porter atteinte à ces relations », Raymond Pérodin a rassuré le président et le peuple taïwanais qu’il n’y aura pas de changement dans les rapports entre Haïti et Taïwan.

Le diplomate a ajouté que Taïwan peut toujours compter sur l’appui du gouvernement haïtien dans ses « démarches pour réintégrer les organisations internationales ». « L’arrivée prochaine du président Boniface Alexandre pour une visite d’Etat constitue une preuve tangible de sa volonté de renforcer encore davantage les liens qui unissent les deux pays », a souligné le diplomate haïtien. Suite à l’annonce de cette visite du Chef d’Etat haïtien, la Chine continentale, qui est membre du Conseil de sécurité et qui considère Taïwan comme une province rebelle, avait récemment retardé le processus de renouvellement du mandat de la Mission de stabilisation des Nations unies en Haïti (MINUSTAH).

Après avoir fait allusion à la sévère crise qu’affronte Haïti, Raymond Pérodin a salué « la coopération agissante » de la République de Chine qui aide à la « mise en place des structures démocratiques indispensables à la tenue des élections générales prévues pour la fin de l’année 2005 ».

Les relations diplomatiques entre Haïti et la République de Chine existent depuis plus d’un demi-siècle. Taïwan intervient généralement dans le domaine des infrastructures. Mais depuis quelques années, cette coopération s’est diversifiée et s’est étendue à d’autres domaines comme l’agriculture, l’énergie et l’éducation, à travers notamment l’octroi de bourses.

L’arrivée de Raymond Pérodin à la tête de l’Ambassade d’Haïti à Taïwan vient combler un vide qui perdurait depuis un an après la démission de l’ambassadeur Lafontaine Saint Louis en mars 2004. Raymond Pérodin avait déjà été dans les rouages de la diplomatie Haïtienne à Taiwan pendant la période allant de 1980 à 1991.

La cérémonie de remise des lettres d’accréditation de l’ambassadeur Pérodin au gouvernement taïwanais s’est déroulée en présence d’une quinzaine d’étudiants haïtiens séjournant dans la République de Chine. On compte parmi ces derniers un bousier suivant un programme de licence en diplomatie au « National Chengchi University » à Taïpei, deux qui étudient les télécommunications à « China International Institute of Technology » (à Taïpei) et enfin deux autres qui complètent un programme de maîtrise en « Business administration » au « National Central University », au nord de Taïwan, et en « Economie du Développement » au « National TNT University ». [vs apr 20/06/05 08:00]