Dépêches

Haïti-Insécurité : Messe symbolique, ce mercredi 31 mars 2021, en mémoire du policier national Jean Daniel Michel, assassiné le 18 mars 2021 à Simon Pelé, Cité Soleil


mercredi 31 mars 2021

P-au-P, 31 mars 2021 [AlterPresse] --- Des membres de la famille, proches et amis du policier national Jean Daniel Michel, assassiné, le 18 mars 2021, à Simon Pélé, quartier proche de Cite Soleil (au nord de la capitale, Port-au-Prince), par des individus armés non identifiés, se sont réunis, ce mercredi 31 mars 2021, à l’église catholique romaine Notre Dame d’Altagrâce, à Delmas (municipalité au nord-est de Port-au-Prince), pour célébrer une messe symbolique en sa mémoire, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Le corps du policier national, assassiné et porté disparu, aurait été lynché puis brûlé par ses agresseurs, avait confié sa femme, lors d’une cérémonie d’hommage organisée le mardi 30 mars 2021, à Port-au-Prince, par la Direction politique de l’opposition dite démocratique (Dirpod), en mémoire des policiers nationaux victimes dans l’exercice de leur fonction, notamment ceux tués, lors de l’opération policière ratée au Village de Dieu, le vendredi 12 mars 2021.

Devant l’autel, la photo de la victime a été exposée sur une petite table, recouverte d’une nappe en blanc, avec deux cierges allumés au milieu.

Une bannière, à l’effigie de Jean Daniel Michel en uniforme de police, a été également placée en face de l’assistance, où retentissaient des cris de tristesse de certains proches de la victime.

Un avis informatif, portant la signature de l’inspecteur divisionnaire, Prenel Duval, responsable de l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo), avait annoncé cette messe symbolique en mémoire du policier assassiné.

L’unité Udmo de la Pnh s’inscrit, ainsi, en faux contre les accusations de la direction générale de la police, associant la mort du policier national Jean Daniel Michel au pillage, le 17 mars 2021, de l’entreprise Universal Motors.

De son côté, la femme du policier Jean Daniel Michel, tué à Simon Pelé (quartier proche de Cité Soleil), le jeudi 18 mars 2021, par des individus armés, rejette les assertions, selon lesquelles son mari défunt aurait été un membre du groupe Fantom 509.

Elle apporte un démenti formel aux accusations, sur sa page Facebook, de la direction générale de la Police nationale d’Haïti (Pnh), laissant accroire que le policier de l’Unité départementale de maintien de l’ordre (Udmo), Jean Daniel Michel, aurait « pris part, avec un groupe de vandales se réclamant de Fantom 509 », au pillage de l’entreprise Universal Motors, le 17 mars 2021, au cours duquel il aurait trouvé la mort. [mj emb rc apr 31/03/2021 12:49]