Perspectives

Football / Éliminatoires Qatar 2022 : Haïti vs Bélize, ce 25 mars 2021, à Port-au-Prince, dans un contexte d’insécurité


mercredi 24 mars 2021

P-au-P, 24 mars 2021 [AlterPresse] --- La sélection masculine senior haïtienne de football affrontera, ce jeudi 25 mars 2021, son homologue de Bélize, au Stade Sylvio Cator, à Port-au-Prince, dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde de football de la Fédération internationale des associations de football (Fifa) « Qatar 2022 », selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Dans la matinée du lundi 22 mars 2021, le bus, transportant la délégation et les joueurs du Bélize, qui venaient d’arriver dans le pays, pour affronter les footballeurs haïtiens, surnommés « Les Grenadiers », a été intercepté par un groupe d’individus, avec des fusils d’assaut, circulant sur des motocyclettes.

« Aucun incident majeur ne s’est déroulé, au moment du passage de l’équipe bélizienne. Escortée par la police, l’équipe a eu à faire face, en cours de route, au groupe Fantom 509 (policiers), qui se trouvait sur la route, en train de dresser des barricades, obligeant le bus à ralentir. Mais après, le bus a poursuivi son chemin », explique le secrétaire général de la Fédération haïtienne de football (Fhf), Carlo Marcelin, qui tente de calmer les esprits.

Le lundi 22 mars 2021, les policiers du groupe Fantom 509 avaient, de nouveau, gagné les rues, pour exiger des autorités de récupérer les corps des policiers tués, lors de l’opération anti-gang ratée à Village de Dieu (vers la périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince), le vendredi 12 mars 2021.

Un policier est décédé et un autre blessé par balles, à Delmas, en marge de ce mouvement de policiers nationaux, se réclamant du groupe Fantom 509.

Pour sa part, la Fédération de football de Bélize a exprimé sa « déception et son dégoût face à un malheureux incident, auquel ont été confrontés les Jaguars », au moment où l’équipe se dirigeait de l’aéroport international de Port-au-Prince à l’hôtel, dans un communiqué.

« L’escorte de police a été obligée de négocier avec eux (les individus armés), pour que le bus de l’équipe poursuive son voyage jusqu’à l’hôtel. C’est une situation que l’équipe n’aurait jamais dû affronter, mais nous sommes heureux d’annoncer que nos Jaguars, bien que secoués par la terrible expérience, sont en sécurité à leur hôtel », a-t-elle fait savoir.

Suite à cet incident, la Fifa a été contrainte de demander un plan de sécurité à la Fédération haïtienne de football (Fhf), avant la tenue du match du jeudi 25 mars 2021.

Une vidéo de la scène, circulant sur les réseaux sociaux, a été transmise par la délégation de Bélize à la Fifa.

L’équipe est en sécurité, a indiqué la Fédération de football de Bélize, affectée par cette expérience.

Deux membres du comité de normalisation, Maître Jacques Letang, président, et Maître Yvon Sévère, ont rendu, dans la soirée du lundi 22 mars 2021, une visite en solidarité avec la sélection bélizienne, en vue d’assurer leurs membres de tout l’accompagnement de la Fhf.

Dans une correspondance, adressée au secrétariat général de la Fhf, le mardi 23 mars 2021, la Fifa a annoncé le désistement de Glen Étienne, qui devait remplir la tâche de commissaire du match opposant Haïti-Bélize au stade Sylvio Cator, en raison de la situation sécuritaire du pays.

Glen Étienne a été remplacé, comme commissaire du match de football du jeudi 25 mars 2021, par le Barbadien Patrick Beckles. [mff emb rc 24/03/2021 11:50]