A travers Haiti

Haïti-Santé : Le Capac déplore une mauvaise gestion de la crise sanitaire, due au Covid-19, sur la frontière de Ouanaminthe et de Dajabón


mardi 23 mars 2021

Ouanaminthe (Haïti), 23 mars 2021 [AlterPresse] --- Le Centre d’animation paysanne et d’action communautaire (Capac) attire l’attention des autorités haïtiennes sur la mauvaise gestion de la crise sanitaire, due au Covid-19 (le nouveau coronavirus), sur la frontière de Ouanaminthe et de Dajabón, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le lundi 22 mars 2021, des autorités dominicaines de Dajabón sont intervenues, sur la frontière de Ouanaminthe, pour administrer un vaccin contre le Covid-19, à toutes personnes qui voulaient traverser la frontière, lors de l’ouverture du marché frontalier, sans une planification ni une mobilisation de la communauté, dénonce le Capac.

Cette intervention dominicaine a provoqué un mouvement de panique et de protestations de plusieurs habitantes et habitants, au niveau de la frontière de Ouanaminthe et Dajabón.

Cette situation met en danger les marchandes et marchands, qui font des échanges, sur la frontière, avec les Dominicaines et Dominicains, ainsi que les organisations communautaires qui sensibilisent la population de Ouanaminthe contre le Covid-19.

Les autorités haïtiennes devraient « enquêter sur cette dérive des autorités locales dominicaines et adopter une stratégie de communication efficace, afin de fournir, de façon opportune, des informations précises sur les mesures à prendre pour contenir le (nouveau) coronavirus ».

Le Centre d’animation paysanne et d’action communautaire estime nécessaire de mettre en place des moyens et des stratégies, afin de sensibiliser la population des deux pays, partageant l’île d’ Haïti.

« Une mauvaise gestion pourrait entraîner des effets inattendus et des conséquences majeures sur la santé humaine, et des conflits entre les deux peuples et dans la communauté ».

À Ouanaminthe, les personnes, présentant des symptômes et s’apparentant à ceux du Covid-19, ont du mal à joindre les numéros du centre d’alerte, mis en place par les autorités, selon les témoignages recueillis auprès des habitantes et habitants par le Capac.

Face à l’ampleur de la crise de Covid-19, le gouvernement haïtien est exhorté à prendre en compte, non seulement la santé de chaque habitante et habitant, mais également l’ensemble des droits de chacune et de chacun.

Dans l’objectif de gagner la confiance de la population, un plan de communication robuste devrait être mis en place par le gouvernement pour répondre à la pandémie de Covid-19.

251 personnes sont décédées, parmi 12 mille 714 cas d’infections confirmés, du jeudi 19 mars 2020 au vendredi 19 mars 2021, selon les dernières statistiques fournies par le Laboratoire national de santé publique (Lnsp) du Ministère de la santé publique et de la population (Mspp). [emb rc apr 23/03/2021 12:40]