A travers Haiti

Agriculture : Colloque, du jeudi 18 au samedi 20 mars 2021, à Papaye, Hinche, sur l’accaparement des terres paysannes en Haïti


jeudi 18 mars 2021

Papaye (Hinche, Haiti), 18 mars 2021 [AlterPresse] --- Le Mouvman peyizan papaye (Mpp) à Hinche (à 128 km au nord-est de la capitale, Port-au-Prince) et le Mouvman peyizan nasyonal kongrè Papay (Mpnkp) organisent, du jeudi 18 au samedi 20 mars 2021, à Papaye, dans la commune de Hinche (département du Plateau central), un colloque sur l’accaparement de terres en Haïti, selon les informations obtenues par l’agence en ligne AlterPresse.

« Après Duvalier, les paysannes et paysans ont été victimes de plusieurs massacres, dont le plus célèbre est celui de Jean-Rabel, le 23 juillet 1987. Au cours de l’année 2020, l’accaparement des terres paysannes, qui s’est intensifié, a pris des formes beaucoup plus violentes », relève le Mpp.

L’organisation paysanne, établie à Papaye (à environ 6 km du bourg de Hinche), informe avoir mis sur pied un plan d’actions immédiates contre l’accaparement des terres sur le territoire national, notamment à Papaye, consistant à stopper l’escalade à Bassin Bœuf.

Colloque national contre l’accaparement des terres en Haïti, marche contre l’accaparement des terres et le pillage des biens des familles paysannes sont parmi d’autres actions, posées ou envisagées.

Ces mobilisations paysannes devraient aider à mettre un frein aux actions criminelles, perpétrées sur la ferme de Papaye, et à renforcer le processus de lutte contre ce phénomène d’accaparement des terres, visant l’élimination de l’agriculture paysanne en Haïti, au profit de l’agriculture industrielle et de l’exploitation minière, espèrent le Mouvman peyizan Papay et le Mouvman peyizan nasyonal kongrè Papay.

Plusieurs organisations haïtiennes du mouvement social et populaire ont rejeté l’octroi de plus de 8,600 hectares de terres, pour une zone franche agricole dénommée « Zone franche agro-industrielle de Savane Diane » à une seule famille (Apaid), à travers un arrêté présidentiel, publié dans le journal officiel « Le Moniteur », en date du 8 février 2021, au lendemain de la fin de mandat constitutionnel de Jovenel Moïse.

Établie sur quatre (4) communes de trois (3) départements géographiques du pays (Saint-Michel de l’Attalaye / Artibonite, Maïssade / Plateau central, Pignon et Saint-Raphaël / Nord), la concession de terres à Savane Diane devrait produire du Stévia au profit de l’entreprise Coca Cola, ont-elles rappelé. [mff emb rc 18/03/2021 12:15]