Dépêches

Haïti-Insécurité : Jovenel Moïse promet une nouvelle cellule anti-kidnapping, en renfort à celle existant à la Dcpj


lundi 1er mars 2021

P-au-P, 1er mars 2021 [AlterPresse] --- Dans le cadre de sa série de promesses, le président de facto Jovenel Moïse annonce la création immédiate d’une nouvelle cellule anti-kidnapping, pour renforcer celle existant à la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj), lors d’une conférence de presse, donnée ce lundi 1er mars 2021 et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Cette conférence de presse fait suite à une réunion, tenue sur les conditions générales de sécurité dans le pays, avec le Conseil supérieur de la police nationale (Cspn), au local du Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), et présidée par Jovenel Moïse.

Une synergie devrait être créée avec différentes entités de l’État, notamment le secrétariat d’État à la sécurité publique, le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict) et toutes les autres structures travaillant dans le domaine des renseignements et de l’intelligence dans le pays, fait savoir Jovenel Moïse.

Le directeur général par intérim de la Police nationale d’Haïti (Pnh), Léon Charles, assurera le leadership de cette cellule, visant à exercer un meilleur contrôle sur les actes de kidnapping.

Il faut un bon contrôle interne au niveau de la Pnh, pour inspirer confiance à la population, souhaite Jovenel Moïse, appelant à la collaboration de toutes et de tous, pour mettre un frein à l’insécurité.

A travers un tweet, le président de facto déclare envisager des mesures drastiques visant à combattre le kidnapping et le crime organisés dans le pays, après la libération, dans la nuit du vendredi 26 février 2021, de deux ressortissants dominicains et d’un compatriote haïtien, enlevés, le samedi 20 février 2021 à Port-au-Prince, par des bandits armés.

Après leur libération par leur ravisseurs, ces victimes du kidnapping ont été auditionnées, pendant 2 jours, du 26 au 28 février 2021, à la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj).

« L’amélioration du climat de sécurité constitue l’un des défis majeurs à relever par mon gouvernement », déclare le premier ministre de facto Joseph Jouthe, à l’issue d’une réunion tenue le 28 février 2021, avec le Cspn.

La lutte contre le kidnapping, contre le crime organisé et contre le grand banditisme y figuraient parmi les points abordés.

Malgré le renouvellement de ces promesses, depuis plusieurs mois, aucune action concrète n’est, jusqu’à date, observée, sur le territoire national, où les actes de kidnapping (enlèvements et séquestrations de personnes), les assassinats et d’autres forfaits continuent d’être perpétrés par des bandits lourdement armés, circulant dans des véhicules à vitres teintées, portant des plaques « Officiel » et/ou « Service de l’État ». [emb rc apr 01/03/2021 13:30]