Dépêches

Haïti-Criminalité : Le dossier de kidnapping de deux ressortissants Dominicains prendrait une tournure hautement politique, mêlée de chantage, regrette la Fondation Zile


jeudi 25 février 2021

P-au-P, 25 févr. 2021 [AlterPresse] --- Le dossier de kidnapping de deux ressortissants Dominicains et d’un interprète haïtien est en train de prendre une tournure hautement politique diplomatique, mêlée de chantage, révèle le directeur exécutif de la Fondation Zile, Edwin Paraison, ancien titulaire (2009 - 2011) du Ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (Mhave), dans une interview accordée à l’agence en ligne AlterPresse.

Le gouvernement de facto n’accorde plus la priorité au sauvetage de la vie des trois victimes, kidnappées, parmi une équipe de tournage, le samedi 20 février 2021, dans la zone de la 5e avenue Bolosse (périphérie sud de la capitale, Port-au-Prince), déplore la Fondation Zile.

Les autorités haïtiennes ont désormais formalisé une demande d’extradition de l’ancien maire de Port-au-Prince, Ralph Youri Chévry, et des autres personnes qui l’accompagnaient. L’opinion publique dominicaine va interpréter cette demande d’extradition comme une forte pression d’Haïti pour parvenir à cette extradition, en échange de la libération des deux Dominicains kidnappés, analyse la Fondation Zile.

La Fondation Zile invite les autorités de facto en Haïti à ne pas s’attarder sur cette polémique diplomatique et politique, mais plutôt à se concentrer sur le sauvetage des trois victimes et procéder, par la suite, au rapatriement des deux Dominicains dans leur pays d’origine.

« Haïti entend négocier la libération des Dominicains, en échange de l’extradition de l’ancien maire de Port-au-Prince, Ralph Youri Chévry, et d’autres opposants qui ont fui avec lui. Un autre échantillon de chantage », indique le journal dominicain Listin Diario, dans un éditorial publié le jeudi 25 février 2021, titré « chantage haïtien ».

Le cas de l’enlèvement des deux techniciens dominicains, qui s’ajoute à la longue liste des citoyens haïtiens victimes de kidnapping, n’est pas accidentel, soutient la Fondation Zile. [mj emb rc apr 25/12/2021 13:16]