Dépêches

Haïti-Crise : La Direction politique de l’opposition démocratique demande à la communauté internationale de cesser de soutenir le président de facto Jovenel Moïse


jeudi 25 février 2021

P-au-P, 25 févr. 2021 [AlterPresse] --- La Direction politique de l’opposition démocratique (Dirpod) demande à la communauté internationale de cesser de soutenir le président de facto Jovenel Moïse, dont son mandat constitutionnel a expiré depuis le 7 février 2021, dans une prise de position que s’est procurée l’agence en ligne AlterPresse.

Contre la volonté du peuple haïtien, Jovenel Moïse voudrait se maintenir au pouvoir par la force des armes, critique la Dirpod, qui appelle au démantèlement des gangs armés installés par l’exécutif, sur le territoire national, et qui enlèvent quotidiennement des personnes.

Par ailleurs, la Dirpod souhaite la mise en place d’un autre Conseil électoral provisoire, avec des gens honnêtes issus de divers secteurs.

« Il faut une bonne liste électorale, sur laquelle n’est inscrit le nom d’aucune personne décédée. C’est une manœuvre du pouvoir de facto, pour qu’une personne puisse voter plusieurs fois », met-elle en garde.

La Direction politique de l’opposition démocratique se déclare prête à participer à d’éventuelles élections, organisées par un pouvoir de transition, après que toutes les conditions sont réunies.

Initialement prévu, de manière unilatérale, le 25 avril 2021, par un collège électoral inconstitutionnel et illégal, le référendum constitutionnel controversé du président de facto Jovenel Moïse a été reporté au 27 juin 2021, sur diktat des Nations unies.

« Les autorités étatiques, principalement le Conseil électoral provisoire (Cep), se voient dans l’obligation de reporter le référendum au 27 juin 2021 au lieu du 25 avril 2021 », a annoncé, à travers une note, le bureau du ministre délégué de facto, Mathias Pierre, chargé des questions électorales et des relations avec les partis politiques.

Le bureau du ministre délégué a pris cette décision, en lieu et place de l’institution électorale illégale et anticonstitutionnelle, qui devrait normalement informer d’une telle décision et rendre disponible un calendrier électoral révisé. [emb rc apr 25/02/2021 12:40]