Dépêches

Haïti : Présentation officielle, le lundi 11 janvier 2021, d’un Plan de relance économique post/Covid-19


lundi 11 janvier 2021

Mais, d’aucuns se demandent comment, dans quelles conditions Haïti parviendrait à une telle relance économique post/Covid-19, dans un contexte marqué par une absence totale de gestion, les violences de gangs armés, qui bénéficient de l’impunité, la terreur de dirigeants politiques qui cherchent à imposer leurs vues dans l’arbitraire, la répression, les violations systématiques des droits humains, le non respect de la Constitution et des lois de la république...

P-au-P, 11 janv. 2021 [AlterPresse] --- Le gouvernement haïtien a présenté, le lundi 11 janvier 2021, un Plan de relance économique post/Covid-19 (Prepoc), pour faire face à la crise socio-économique, lors d’une cérémonie, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Lancer ce programme constitue aussi une manière de signifier que nous avons un pays à construire, une dignité à sauvegarder, un passé héroïque à honorer et à chérir », déclare le président Jovenel Moïse, qui prenait part à cette activité.

Le Prepoc permettrait « d’investir dans la croissance, la résilience et les opportunités, afin de mettre en place les bases d’une nouvelle dynamique de croissance et de développement humain durable ».

Ce plan de relance économique post/Covid-19 (post/nouveau coronavirus) ambitionne de ramener Haïti au niveau d’activités économiques d’avant les mouvements de blocage et de raffermir les entreprises pour propulser et maintenir la croissance a un niveau suffisamment élevé.

Le progrès économique « soutenu et durable » passe par la stabilité et la paix, déclare Jovenel Moïse, qui invite à entrer dans la modernité, tout en rejetant la discorde et appelant à l’unité nationale.

Créer les conditions pour la relance de la croissance économique et soutenir le bien-être des communautés, à travers la création d’emplois décents, sont les objectifs majeurs, visés dans ce document.

Le Prepoc s’engagerait dans une dynamique de redressement à plusieurs niveaux, intégrant la réforme de l’État, la gouvernance de l’économie, la gestion des finances publiques et le renforcement du cadre des affaires, entre autres.

Ce plan de relance économique post/Covid-19 serait le fruit de discussions entre le gouvernement haïtien et plusieurs secteurs de la vie nationale, pour identifier des solutions innovantes pouvant permettre une relance progressive et durable de l’économie.

Mais, d’aucuns se demandent comment, dans quelles conditions Haïti parviendrait à une telle relance économique post/Covid-19, dans un contexte marqué par une absence totale de gestion, les violences de gangs armés, qui bénéficient de l’impunité, la terreur de dirigeants politiques qui cherchent à imposer leurs vues dans l’arbitraire, la répression, les violations systématiques des droits humains, le non respect de la Constitution et des lois de la république...

Le lancement officiel du Prepoc a réuni le premier ministre Joseph Jouthe, des ministres du gouvernement et des cadres techniques de la fonction publique, entre autres.

En plus des mouvements de pays locked, la pandémie de Covid-19 (le nouveau coronavirus), dont les premiers cas d’infection ont été enregistrés en mars 2020 dans le pays, a entrainé des conséquences désastreuses sur l’économie haïtienne, notamment la fermeture de plusieurs institutions privées.

Le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) a récemment exhorté les responsables d’établissements scolaires, professionnels et universitaires, à redoubler de vigilance, suite à une augmentation significative de nouveaux cas confirmés de Covid-19, dans le pays.

Avec la réouverture des classes, en janvier 2021, le risque d’éclosion de nouveaux foyers de contamination demeure, prévient le Mspp. [emb rc apr 11/01/2021 12:55]