Développement durable

Justice : Des juges et huissiers exigent la pratique du Créole dans les cours et tribunaux en Haïti


mardi 5 janvier 2021

P-au-P, 05 janv. 2021 [AlterPresse] --- L’Association des juges indépendants, qui veillent sur leur indépendance totale, et la Brigade des huissiers indépendants pour l’émancipation nationale (Aji-vit & Bhien) demandent au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj) de prendre toutes les dispositions, pour que la pratique de la langue Créole, comme langue maternelle, soit effective dans tous les tribunaux et cours de la république d’Haïti.

Elles appellent à privilégier ce principe fondamental, « qui veut que les justiciables soient jugés dans leur propre langue », dans une lettre, adressée au Cspj et dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

L’utilisation de la langue maternelle, qu’est le Créole, doit être effective dans les tribunaux et cours, conformément à l’article 5 de la Constitution haïtienne, qui stipule que « Toutes les Haïtiennes et tous les Haïtiens sont unis par une langue commune : le Créole », rappellent ces organisations. [emb rc apr 05/01/2021 10:20]