Développement durable

Rapport mondial sur le développement humain 2020 : Haïti occupe le 170e rang parmi 189 pays et territoires

La république d’Haïti se caractérise par un « développement humain faible » à l’échelle mondiale en 2020
mercredi 16 décembre 2020

P-au-P, 16 décembre 2020 [AlterPresse] --- Placée dans la catégorie « développement humain faible », Haïti occupe le 170e rang parmi 189 pays et territoires, d’après le classement du Rapport mondial sur le développement humain 2020, citant des données recueillies en 2019 et dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

De 2018 à 2020, Haïti a reculé de deux places, passant de la 168e place à la 170e.

Entre 1990 et 2019, une diminution de près de 21.7 % a été observée au niveau du Revenu national brut par habitant (Rnh) du pays, passant de 2,181 à 1,709, indique une note d’information à l’intention des pays, concernant le Rapport sur le développement humain 2020.

« L’Indice de développement humain (Idh) d’Haïti en 2019, à savoir 0.510, est inférieur à la moyenne des pays du groupe à développement humain faible, établie à 0.513, et inférieur à la moyenne des pays de l’Amérique latine et les Caraïbes, établie à 0.766. »

Par rapport à Haïti occupant la 170e place, les Indices de développement humain du Guatémala et du Honduras se situent à la 127e et à la 132e place, respectivement.

Entre 1990 et 2019, l’Indice de développement humain (Idh) d’Haïti a connu une hausse de 23.2%, passant de 0.414 à 0.510.

« Entre 1990 et 2019, l’espérance de vie à la naissance en Haïti a augmenté de 9.7 années, la durée moyenne de scolarisation a augmenté de 2.9 années et la durée attendue de scolarisation a augmenté de 2.5 années », selon les chiffres du Rapport sur le développement humain 2020, relatifs à Haïti.

L’espérance de vie est passée de 54.3 à 64.0, alors que la durée moyenne de scolarisation est passée de 2.7 à 5.6.

En 2019, l’Idh d’Haïti est de 0.473 pour les femmes, contre 0.540 pour les hommes.

L’Indice de développement de genre (Idg) pour le pays est de 0.875, alors que pour le Guatémala et le Honduras, l’Idg est estimé à 0.941 et 0.978, respectivement.

« Haïti affiche un Indice d’inégalité de genre (Iig) de 0.636, qui la place au 152e rang sur 162 pays dans l’indice 2019. En Haïti, 2.7 % des sièges parlementaires sont occupés par des femmes et 26.9 % des femmes adultes ont atteint un niveau d’éducation secondaire, contre 40.0 % des hommes », toujours selon le Rapport sur le développement humain 2020.

Les chiffres montrent que sur 100,000 naissances vivantes, 480 femmes décèdent de causes liées à la grossesse.

Le taux de fécondité chez les adolescentes est évalué à 51.7 naissances pour 1,000 femmes âgées de 15 à 19 ans.

Coorganisé par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et le gouvernement suédois, le lancement mondial du Rapport sur le développement humain 2020 a eu lieu, le mardi 15 décembre 2020, autour du thème « La prochaine frontière : le développement humain et l’anthropocène ».

Ce Rapport sur le développement humain 2020 examine comment l’humanité peut naviguer à travers cette nouvelle ère, en analysant les relations entre les êtres humains et la planète, et la voie à suivre pour transformer les voies du progrès humain, selon les responsables. [emb rc apr 16/12/2020 14:05]