Dépêches

Haiti : Valdès dénonce des politiciens qui planifient des opérations de violence


vendredi 10 juin 2005

P-au-P., 10 juin. 05 [AlterPresse] --- Le représentant du secrétaire général des Nations Unies en Haiti, l’ambassadeur Juan Gabriel Valdes a lancé une mise en garde le 9 juin à des politiciens qui auraient participé à des réunions pour planifier des actes de violence contre la police haïtienne et contre la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haiti (MINUSTAH).

Lors d’une conférence de presse à Port-au-Prince, Valdès a déclaré que la mission ne peut pas tolérer que des politiciens se réunissent avec les responsables de la MINUSTAH, puis vont s’organiser attaquer les casques bleus. « Nous ne pouvons pas tolérer que des gens qui viennent même à cet hôtel à des réunions politiques entre eux et avec nous sortent d’ici et vont s’organiser les week-end pour être plus effectifs dans les attaques contre la MINUSTAH et contre la police haïtienne » a lancé Valdès. « Nous avons ces informations », a-t-il précisé en affirmant qu’il ne voulait pas aller « plus loin ».

« C’est pas acceptable », a jugé Valdès. « Cela ne fait pas partie du jeu démocratique », a-t-il renchéri, prévenant que « nous sommes décidés de mettre fin à la violence et la menace qui pèsent sur des Haïtiens qui veulent avancer en paix pour récupérer une fois pour toute la tranquillité mais aussi le développement économique ».

Lors de cette conférence de presse, Valdès a fait une mise au point autour de la récente réunion de l’Organisation des Etats Américains à Miami et des discussions au conseil de sécurité de l’ONU à New York sur le renouvellement du mandat de la MINUSTAH. Il a affirmé avoir confirmé la volonté de la communauté internationale de continuer à soutenir Haïti.

Toutefois, Valdès a déclaré ne pas être au courant d’un éventuel retour des marines américains en Haïti. Cette question n’a pas été abordée selon lui. « Mais si les troupes américaines peuvent venir renforcer les troupes onusiennes pour une amélioration de la situation ce sera une bonne chose » a-t-il estimé. [jj gp apr 10/06/2005 00:45]