Espace Femmes

Genre : Les femmes et les filles handicapées, les plus exposées aux violences en Haïti, relève la Seiph

De mars à novembre 2020, plus de 5 cas de violences sur des femmes et filles handicapées ont été recensées
mercredi 25 novembre 2020

P-au-P., 25 nov. 2020 [AlterPresse] --- Les femmes et les filles handicapées sont les plus exposées aux violences dans la société haïtienne, a indiqué la Secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées, Soinette Désir, en conférence de presse, ce mercredi 25 novembre 2020, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

De mars à novembre 2020, plus de 5 cas de doléances, liées aux violences sur des femmes et filles handicapées, ont été recueillies à la Secrétairerie d’État à l’intégration des personnes handicapées (Seiph).

Ces doléances concernent le viol, la violence institutionnelle, les violences physique et psychologique.

Une seule des victimes a entrepris des démarches judiciaires, les autres ont choisi de rester dans l’anonymat.

« Victime de viol, perpétré par son oncle, l’une des victimes ne manifeste pas la volonté d’engager des poursuites judiciaires. De plus, sa famille a choisi de protéger son violeur », déplore la Secrétairerie d’État à l’intégration des personnes handicapées. [mj rc apr 25/11/2020 13:05]