Dépêches

Bolivie : Mesa cède à la pression des mouvements sociaux et démissionne


lundi 6 juin 2005

P-au-P., 6 juin. 05 [AlterPresse] --- Le président bolivien Carlos Mesa a présenté sa démission dans la soirée du 6 juin, à l’issue d’une journée marquée par une vaste mobilisation sociale contre son gouvernement.

Mesa a cependant indiqué qu’il reste en poste jusqu’à ce que le congrès se réunisse et assume les décisions de la succession, selon le réseau bolivien ERBOL.

Mesa a présenté ses excuses au pays pour les erreurs commises et a réitéré que sa politique a été de ne pas faire usage de la violence.

Carlos Mesa a critiqué à nouveau les secteurs mobilisés et a estimé que des minorités imposent leurs lois aux majorités. Il a finalement indiqué qu’il restera en Bolivie et a remercié à tous ses collaborateurs, de manière très spéciale les forces armées et la police.

Ce 6 juin, la mobilisation a atteint un niveau jamais vu depuis 2003. Le point focal des manifestations a été la place des Héros, au centre de la capitale. Des mineurs, des paysans, enseignants et représentants de plusieurs autres secteurs ont pris part à la mobilisation.

Les principales revendications qui ont été mises en avant sont celles de la nationalisation des hydrocarbures et de la formation d’une constituante. [gp apr - avec ERBOL - 06/06/2005 23:00]