Espace Femmes

Genre : La Solidarite fanm ayisyèn préoccupée par les cas de grossesses répétées chez plusieurs mineures, à Beaumont, dans le Sud-Ouest d’Haïti


mercredi 28 octobre 2020

Beaumont (Haïti), 28 oct. 2020 [AlterPresse] --- La Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) exige du Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf) de mener une enquête approfondie sur des cas de grossesses enregistrées chez plusieurs mineures, dans la commune de Beaumont, située dans le département de la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest d’Haïti), dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le Mcfdf devrait identifier, en cas de viols, les agresseurs, afin de prendre des dispositions permettant à la justice de mettre l’action publique en mouvement contre les coupables, recommande la Sofa.

41 jeunes filles, âgées de 13 à 17 ans, sont tombées enceintes, pendant la période dite de confinement, selon des informations relayées, à la fin du mois de septembre 2020, par plusieurs médias.

Ces mineures, en classe de quatrième et de 9e années fondamentales, fréquentent l’école La Prophétie, dans la ville de Beaumont, dirigée par Jean Anel Desrosiers.

« Les cas de jeunes filles, qui tombent enceintes, existent depuis bien longtemps... Souvent, les grossesses sont le résultat de viols et d’inceste, commis sur les filles par un membre de famille ou des autorités de l’Etat », révèle la Sofa, appelant à une meilleure protection des mineures dans la commune de Beaumont

La Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) demande au Mcfdf de publier des rapports de supervision régulière, effectuée sur l’école La Prophétie, pour que les responsables puissent fixer les responsabilités dans ce drame, ayant affecté les mineures qui fréquentent cet établissement scolaire. [emb rc apr 28/10/2020 13:05]