Développement durable

Haiti : Une dizaine sur la société de l’information


jeudi 19 mai 2005

P-au-P., 19 mai. 05 [AlterPresse] --- Une dizaine sur la société de l’information se tient depuis le 17 mai à Port-au-Prince, à l’initiative de la Secrétairerie d’Etat à l’Energie aux Mines et aux Télécommunications (SEEMT).

La dizaine est constituée d’une série d’ateliers d’animation et de formation sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à l’intention des jeunes de la capitale et des villes de province, selon les précisions apportées par des responsables de la SEEMT.

Ces activités ont été lancées à l’occasion de la journée mondiale des télécommunications (17 mai) sous le thème : « créer une société de l’information équitable : il est temps d’agir ».

Lors de la cérémonie de lancement, le directeur général du Conseil National des Télécommunications (CONATEL), Jean Michel Boisrond, a prôné l’investissement dans les hommes et les femmes d’Haiti pour favoriser la meilleure insertion du pays dans la société de l’information.

Boisrond a souligné les disparités de toutes sortes, qui caractérisent la société haitienne et qui ne permettent pas au pays de profiter réellement des progrès de la technologie. Selon le directeur de la CONATEL, Haiti est restée en marge de l’évolution technologique mondiale, en partie, à cause des différents clivages maintenus et entretenus depuis la société esclavagiste.

Le directeur adjoint de la compagnie téléphonique nationale (Téléco), Yves Armand, a annoncé la réhabilitation d’une centaine de centres d’appel dans les régions rurales ou semi-rurales d’Haïti.

Le problème des infrastructures de télécommunications demeure crucial en Haiti. Selon des données officielles, seulement 15 % des services de la Téléco touchent les régions situées hors de la capitale Port-au-Prince. Les milieux ruraux, où vivent environ 70 % de la population, ne bénéficieraient que de 3% de couverture téléphonique. [fl gp apr 19/05/2005 16:40]