Dépêches

République Dominicaine : 150 Haitiens arrêtés suite aux incidents de Hatillo


mercredi 11 mai 2005

Santo Domingo, 11 mayo 05 [AlterPresse] --- Une situation de tension persiste dans la communauté de Hatillo Palma, au Nord de la République Dominicaine, et 150 résidents haïtiens ont été arrêtés par l’armée et la police en relation avec l’agression d’un couple dominicain, dont la femme (Maritza Luna, 32 ans) a été tuée et son conjoint (Domingo Antonio Luna, 35 ans) blessé à l’aube du 8 mai.

Un rapport de la police locale établit qu’entre 3 et 6 Haitiens ont pris part au crime perpétré à l’arme blanche dans la résidence du couple, qui entreprenait également des activités commerciales dans une partie de la maison. Certains de leurs effets personnels et des marchandises ont été emportées.

Les 150 Haïtiens, arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Maritza Luna et la tentative de meurtre contre son mari, sont incarcérés dans une prison de la ville frontalière de Dajabon.

Ce 10 mai, c’était l’émoi lors des funérailles de la victime. Les habitants de Hatillo ont réclamé la déportation de milliers d’Haïtiens travaillant dans les bananeraies de la région. Une importante présence de l’armée dominicaine a été remarquée dans la ville.

La Mairie de Hatillo avait déjà procédé dans la soirée du 9 mai au rapatriement d’environ 400 Haïtiens à Ouanaminthe (Nord-Est d’Haiti) afin d’éviter que ces derniers soient victimes de représailles de la part de Dominicains révoltés, avait indiqué la mairesse Yoselin Espinal.

Jusqu’à présent, les autorités de la chancellerie dominicaine ne se pas exprimées sur les derniers incidents. Aucune réaction n’a non plus été enregistrée du coté du ministère haitien des affaires étrangères ou de l’ambassade d’Haiti à Santo Domingo.

Des secteurs conservateurs ont profité des derniers incidents pour lancer à travers les médias une campagne contre la communauté haitienne en République Dominicaine. [jls gp apr 11/05/2005 18:00]