Dépêches

Droits humains : 17 cas de viols sur mineures, entre mai et juillet 2019, informe la Police nationale d’Haïti

Des dizaines d’arrestations liées aux dossiers du journaliste disparu Vladjimir Legagneur et du massacre à La Saline
jeudi 11 juillet 2019

P-au-P, 11 juil. 2019 [AlterPresse] --- La Police nationale d’Haïti (Pnh) a fait état de 17 cas de viols sur mineures, dont 3 viols collectifs, du 1er mai au 11 juillet 2019.

Il y a eu deux cas de complicité de viols sur mineures, ajoute la Pnh, lors d’une conférence de presse, ce jeudi 11 juillet 2019, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Par ailleurs, 116 personnes, dont 6 femmes, ont été arrêtées, a fait savoir le porte parole adjoint de la Pnh, l’inspecteur divisionnaire Gary Desrosiers.

16 arrestations ont été également effectuées, dans le cadre du dossier du photojournaliste Vladjimir Legagneur, porté disparu, en mars 2018, lors d’un reportage à Gran Ravin, un quartier sur les hauteurs de Martissant (sud de la capitale).

Une enquête, ouverte par la Pnh, sur cette disparition, serait toujours en cours.

En rapport au massacre, perpétré à La Saline, en novembre 2018, 25 personnes ont été arrêtées.

En ce qui concerne le massacre à Carrefour Feuilles (quartier au sud-est de Port-au-Prince), dans la nuit du mercredi 24 avril 2019, 19 personnes ont été appréhendées.

Le bilan de la tuerie, commise les 1er et 13 novembre 2018, dans le quartier de La Saline (Port-au-Prince), s’élève à au moins 71 morts, selon un rapport publié par le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh), le jeudi 20 décembre 2018.

Dans un bilan partiel, la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (Minujusth) a fait état de 26 morts, 3 blessés, 2 survivantes de viol et 12 personnes portées disparues à La Saline.

Plus de 70 personnes, dont des autorités étatiques et deux anciens policiers nationaux, devraient être arrêtées pour « actes répréhensibles », liés à la tuerie, perpétrée le 13 novembre 2018, au quartier La Saline, avait recommandé une enquête interne de la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj).

Par ailleurs, l’institution policière a procédé à la saisie de 3 véhicules, de 48 munitions d’armes à feu et de 8 armes à feu.

Une personne a été tuée dans le quartier de La Saline, le mercredi 10 juillet 2019, lors d’affrontements entre des gangs armés, selon l’inspecteur divisionnaire, Gary Desrosiers.

Il y a eu au moins 4 personnes tuées et plusieurs autres blessées, lors de ces affrontements entre gangs armés, le 10 juillet 2019, à La Saline, ont rapporté les médias. [mj emb rc apr 11/07/2019 17:10]