Dépêches

Baccalauréat 2019 : Une première journée réussie, en dépit de quelques irrégularités en Haïti

Environ 300 candidates et candidats irréguliers autorisés à subir les épreuves
mardi 9 juillet 2019

P-au-P, 09 juil. 2019 [AlterPresse] --- La première journée, le lundi 8 juillet 2019, des examens de fin d’études secondaires, plus connus sous le nom de baccalauréat (philo), s’est globalement bien déroulée, sur le territoire national, en Haïti, malgré des irrégularités enregistrées à Port-au-Prince.

Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) a dressé un bilan positif de la première journée des épreuves officielles du baccalauréat unique traditionnel et du Secondaire rénové, ainsi que de la session spéciale des recalés, dans un communiqué, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Environ 143 mille candidates et candidats étaient attendus à ces examens, à côté d’environ 6 mille autres ajoutés à ce nombre.

Ces 6 mille autres candidates et candidats ont bénéficié d’une considération spéciale du Menfp, tenant compte des problèmes dans l’historique des notes de seconde et de rhéto des concernées et concernés.

Pendant la première journée, du lundi 8 juillet2019, environ 300 candidates et candidats réclamaient des fiches et l’autorisation de composer, dans le périmètre du lycée Toussaint Louverture et du lycée du Cent-cinquantenaire à Port-au-Prince.

Les candidates et candidats, dans cette situation, ont été autorisés à subir les épreuves, en attendant un contrôle serré sur chaque cas, fait savoir le Menfp, soulignant qu’il s’agit d’une mesure de clémence, pour ne pas pénaliser les candidates et candidats qui répondraient aux critères de validation.

Le Menfp invite toutes les agentes éducatives et tous les agents éducatifs, ainsi que tous les partenaires, à maintenir la même atmosphère de calme et de sérénité, jusqu’à l’achèvement du processus d’organisation des examens, le vendredi 12 juillet 2019.

Le contexte de mobilisations anti-gouvernementales faisait craindre d’éventuels troubles, sur le territoire national, durant le déroulement, cette semaine, de ces épreuves officielles du baccalauréat, du Secondaire rénové et de la session spéciale des recalés. [emb rc apr 09/08/2019 12:30]