Dépêches

Médias : Menaces de mort contre un cameraman de Télé Ginen en Haïti


vendredi 5 juillet 2019

P-au-P, 05 juil. 2019 [AlterPresse] --- Un journaliste reporter d’images à Télé Ginen, Duckens Orius, est l’objet de menaces de mort, de la part d’individus armés à Gran ravin, quartier sur les hauteurs de Martissant (périphérie sud de la capitale), selon des informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Après avoir été pillée, le jeudi 20 juin 2019, par des individus armés, la maison de Duckens Orius, située à l’avenue Bolosse, a été incendiée, dans la nuit du mardi 2 juillet 2019.

Craignant pour sa vie e celle de sa famille, Duckens Orius appelle les autorités judiciaires et policières à effectuer les suivis nécessaires sur ce dossier.

Depuis la grande mobilisation anti-gouvernementale du dimanche 9 juin 2019, supportée par divers secteurs de la vie nationale, des journalistes et locaux de différents médias ont été l’objet d’attaques en Haïti.

Dans ce contexte d’insécurité, le journaliste Pétion Rospide, de la station privée Radio sans fin (Rsf), a été atteint par balles, dans la soirée du lundi 10 juin 2019, près du Portail Léogâne (centre-ville de Port-au-Prince), quartier réputé dangereux, pendant qu’il faisait route en direction de sa résidence.

Dans sa dernière émission, Rospide évoquait les attaques, subies dans la matinée du 10 juin 2019, par Radio Télé Ginen, devant les locaux de laquelle plusieurs véhicules ont été incendiés par des manifestants.

Tout en condamnant l’assassinat de Pétion Rospide, différentes organisations et associations de médias ont exhorté les autorités à mener une enquête, afin de sanctionner les auteurs de cet acte. [emb rc apr 05/07/2019 16:00]