A travers Haiti

Haïti-Agriculture : Un nouveau comité exécutif de 9 membres à la tête de la Crose


vendredi 5 juillet 2019

Jacmel (Haïti), 05 juil. 2019 [AlterPresse] --- Un comité exécutif de neuf (9) membres [1] a été mis en place, à la tête de la Coordination régionale des organisations du Sud-Est (Crose), à l’issue du deuxième Congrès de l’organisation, déroulé du lundi 1er au mercredi 3 juillet 2019, selon les informations obtenues par l’agence en ligne AlterPresse.

Élu pour cinq ans (2019-2024), ce comité exécutif de 9 membres, comprenant des représentantes et représentants de trois arrondissements dans le département du Sud-Est, est issu du Conseil exécutif de 25 membres.

Le principe de quota de 30% de femmes est pris en compte dans la composition de ce comité exécutif, fait valoir l’ingénieur-agronome Pitchon Espady, coordonnateur général de la Crose.

Une feuille de route, validée lors du Congrès, est axée sur cinq grands axes, avec un accent particulier sur la paysannerie : la politique et le renforcement organisationnel, le social, le culturel, l’économie et le développement environnemental et agricole.

Au niveau de sa politique organisationnelle, la Crose entend, notamment, contribuer à la formation de tous ses membres et les mettre en réseaux.

Sur le plan social, l’organisation paysanne envisage, entre autres, des plaidoyers en faveur d’un meilleur accès de la population aux services sociaux de base, comme l’éducation publique.

Il existe un processus de paupérisation du milieu rural, par rapport à la dégradation de l’environnement, alerte Espady, signalant une migration des femmes et hommes vers les milieux urbains, à cause d’une absence de services publics dans les communautés.

La Crose déplore l’absence d’une politique d’aménagement du territoire national, en Haïti.

Le deuxième congrès de la Crose, de début juillet 2019, à Jacmel, a rassemblé des représentantes et représentants de 50 sections communales, de 10 municipalités et de trois districts, autour du thème : « Ensemble contre la corruption et pour la bonne gouvernance ».

600 déléguées paysannes et délégués paysans ont participé à cette activité, réalisée dans un contexte, marqué par la lutte de divers secteurs sociaux en faveur de la reddition des comptes publics.

Marche contre la corruption à Jacmel

Une marche a eu lieu, le mercredi 3 juillet 2019, à Jacmel, à l’issue de la clôture de ce 2e congrès de la Crose.

Les manifestantes et manifestants ont dénoncé la corruption, dans l’administration publique en Haïti, et réclamé de meilleures conditions de vie pour la population.

Les protestataires ont également exigé la démission et l’arrestation du président Jovenel Moïse, soupçonné, dans le deuxième rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), d’avoir utilisé « des stratagèmes de détournement de fonds publics ».

Jovenel Moïse, à travers son entreprise, dénommée « Agritrans », était bénéficiaire d’une partie de fonds PetroCaribe, pour des travaux publics dans le Nord d’Haïti.

Fondée en 1996, par l’ancien titulaire (mars 1996 - octobre 1997) du Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr), feu ingénieur-agronome Gérald Michel Mathurin, la Crose œuvre en faveur de la bonne gouvernance en Haïti et de la lutte contre la corruption et l’impunité.

Le défunt Gérald Michel Mathurin représente une figure emblématique, au sein du mouvement social haïtien. [emb rc apr 05/07/2019 13:10]

[1Voici les noms des membres du comité exécutif de la Crose, dont 3 femmes :

1.-Pitchon Espady, Coordonnateur général ;

2.-Lesly Cacisse, Secrétaire général ;

3.-Jean-Robert Jean, Responsable aux Finances

3.-Meres Jean-Charles, Responsable à l’Organisation

5.-Jean Claire Délice, Responsable à la Formation

6.-Roseverlande Muzac, Responsable culturelle ;

7.-Roselaine Gilot, Responsable aux Droits humains ;

8.-Destiné Rousseau, Responsable aux Affaires sociales ;

9-Marielle Esther, Responsable des Mouvements de Femmes/Jeunes/Paysans

Le comité exécutif de la Crose de 25 membres, dont 8 femmes, est ainsi réparti :

1.-Pitchon Espady ;

2.-Lesly Cacisse ;

3.-Jean-Robert Jean ;

4.-Meres Jean-Charles ;

5.-Jean-Claire Délice ;

6.-Roseverlande Muzac ;

7.-Roselaine Gilot ;

8.-Destiné Rousseau ;

9-Marielle Esther ;

10-Levoy Wilcinot ;

11.-Jacques Joseph ;

12.- Pierre Roosevelt Dubreuze ;

13.-Wilson Nelson ;

14.-Oziane Garraud ;

15.-Irvelt François ;

16.-Renan Pierre-Louis ;

17.-Jean-Pierre Colin ;

18.-Jonas Collin ;

19.-Francèsse Bazelais ;

20.-Pierre Richard Orelus ;

21.-Joanne Brutus ;

22.-Marie Claude Saint-Juste ;

23.-Gracilia Odeus ;

24.-Georges Joseph ;

25.-Samuel Maxi.