Perspectives

Football senior masculin : En renversant le Canada 3-2, Haïti accède en demi-finale de la Gold cup 2019

Haïti affronte le Mexique, le mardi 2 juillet 2019, en demi-finale de la coupe d’or 2019
dimanche 30 juin 2019

Actualisé à 0:53 le dimanche 30 juin 2019

Par Ronald Colbert

P-au-P, 29 juin 2019 [AlterPresse] --- Exultation en Haïti, après la victoire 3 buts à 2 (mi-temps 0-2), ce samedi 29 juin 2019, à Houston (États-Unis d’Amérique) de la sélection nationale masculine senior de football d’Haïti, aux dépens du Canada, selon divers témoignages recueillis par l’agence en ligne AlterPresse.

« Haïti, Haïti, Haïti »… : c’est par ces cris de joie, qu’un nombre indéterminé de personnes ont gagné les rues, un peu partout, dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, pour exprimer leur satisfaction.

Les manifestantes et manifestants étaient nombreux : les unes et les uns à pied, beaucoup en différents carrefours, d’autres à motocyclettes et en voitures, arborant le bicolore bleu et rouge ainsi que des branches d’arbres, en signe de victoire.

Malgré l’heure avancée de la nuit, les concerts de klaxons sont répercutés dans l’atmosphère. Certaines personnes ont même envoyé des feux d’artifice, immédiatement après le coup de sifflet final, consacrant cet exploit historique, la qualification d’Haïti, pour la première fois, en demi-finale de la compétition régionale de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf).

Le film du match

Malgré une bonne entame de match, notamment durant les 15 premières minutes de jeu, les joueurs haïtiens, surnommés « les grenadiers » [1],, ont été surpris par les joueurs canadiens à la 18e mn de jeu. Sur une faute, cédée par l’équipe haïtienne, le Canada a rapidement exécuté le coup franc, pendant que la défense haïtienne, apparemment passive, n’était pas en place.

Le milieu de terrain canadien, Jonathan David No. 20, d’origine haïtienne, qui évolue au club belge La Gantoise (La Gantoise est un club de football belge, fondé en 1900 et basé à Gand, dans la province de Flandre Orientale) s’est rapidement trouvé en position de tir. Il marque, un peu contre le cours du jeu : 0-1 pour le Canada à la 18e mn.

Jonathan David, qui a grandi en Haïti, n’a pas fêté son but, « par respect pour Haïti, pour féliciter, pour leur détermination, les joueurs haïtiens, qui n’ont pas baissé les bras, même en étant menés 0-2 », a-t-il fait savoir, en zone mixte, après la rencontre Haïti vs Canada.

Dix minutes plus tard, à la 28e mn, après le but de Jonathan David, sur un contre, presqu’à la limite du hors jeu, le Canada marque un deuxième but. Lancé par un milieu de terrain, l’attaquant Lucas Cavillini No. 19 a évité la sortie du gardien et capitaine haïtien, Johny Placide, pour inscrire un deuxième but dans un camp vide.

C’est la douche froide chez le public, en Haïti, qui écoutait ou suivait (le cas échéant, là où il y avait accès à des sources d’énergie alternative) la retransmission du match, surtout sur des stations de radio ou les chaînes de télévision locales.

Le onze national d’Haïti a essayé de réagir par des contre-attaques. Sur l’une d’entre elles, le milieu de terrain Hervé Bazile No. 7 a effectué un tir, qui est passé à quelques centimètres du montant droit du camp canadien.

Une autre occasion de réduire le score était trouvée. Mais, le gardien canadien s’est illustré en repoussant, sur sa gauche, le tir de Wilde-Donald Guerrier.

L’entraîneur martiniquais d’Haïti, Marc Collat (né le 24 mai 1950 à Fort-de-France), n’a pas jugé bon de faire des changements avant la deuxième période.

La première mi-temps s’est achevée sur le retard de deux buts d’Haïti, au tableau d’affichage, face au Canada.

En seconde période, après les mises au point et consignes de l’encadrement technique dans les vestiaires, l’équipe d’Haïti a paru un peu plus fringante, voire légèrement agressive dans la récupération du ballon.

A la 62e mn, Marc Collat a décidé de replacer l’attaque d’Haïti, en faisant entrer Derrick Junior Etienne No. 11, sur la gauche de l’attaque d’Haïti, à la place de l’attaquant Frantzdy Pierrot No. 20.

Auparavant, à la 50e mn de jeu, un défenseur canadien, n’ayant pas d’autres choix, a relancé en retrait pour son gardien. L’attaquant haïtien Duckens Nazon No. 9, a fait le pressing, puis récupéré le ballon, pour réduire le score : 1-2.

A la 70e mn, le même Duckens Nazon a vu, bien démarqué, le milieu de terrain Hervé Bazile, vers qui il laisse passer le ballon. Bazile allait être fauché dans la surface de réparation canadienne. Une faute, sanctionnée d’un pénalty pour Haïti.

Hervé Bazile s’est fait justice lui-même, en égalisant pour Haïti : 2-2.

A ce moment du match, les joueurs d’Haïti ont continué de pousser.

A la 78e mn, sur une autre contre-attaque, le même Duckens Nazon donne une passe décisive à Wilde-Donald Guerrier, qui dribble le gardien canadien et marque un troisième but : 3-2 pour Haïti, qui renverse une situation, apparemment compromise à la mi-temps.

A la 83e mn, Wilde-Donald Guerrier est remplacé par Zachary Hérivaux.

Aucun autre but ne sera inscrit, même durant les trois minutes de temps additionnel 90 + 3 minutes de la partie.

Vu les bonnes prestations d’Alex Junior Christian, durant le match Haïti – Costa Rica, le sélectionneur Marc Collat a décidé, ce samedi 29 juin 2019, de placer Donald Guerrier dans la partie offensive de l’équipe, en laissant sur le banc Derrick Junior Étienne.

Cependant, des ajustements tactiques ont été opérés en deuxième période de la rencontre Haïti contre le Canada.

Résultat : malgré 35% de possession (65% pour le Canada), mais 5 tirs cadrés contre 4 tirs cadrés du côté du Canada, 4 corners pour la sélection nationale contre 2 corners pour le Canada, Haïti remporte, ce samedi 29 juin 2019, son quatrième match dans la compétition : 4 victoires en 4 matches, le quatrième (quart de finale) étant à élimination directe.

En trois matches, la sélection nationale senior masculine senior de football a été menée au score (contre les Bermudes, contre le Costa Rica et finalement contre le Canada). Mais elle a pu trouver les ressources nécessaires, pour remonter au score et gagner les parties à trois reprises.

Comment se présentera le onze national d’Haïti, en demi-finale de la coupe d’or 2019 ?

A voir le schéma et l’alignement d’Haïti, que choisira l’encadrement technique national, dans la soirée du mardi 2 juillet 2019, face au Mexique, vainqueur du Costa Rica, ce samedi soir 29 juin 2019, aux tirs au but (4-3), les deux équipes (le Mexique et le Costa Rica) n’étant pas arrivées à se départager : 1-1 au terme des 120 minutes de jeu (90 minutes réglementaires + 2 temps de 15 mn de prolongation). [rc apr 29/06/2019 21:15]

[1Composition de l’équipe d’Haïti, le samedi 29 juin 2019, face au Canada :

Gardien : Johny Placide (capitaine) No. 1

Défenseurs : Carlens Arcus No. 2, Andrew Jean-Baptiste No. 16, Jems Geffrard No. 6, Alex Junior Christian No. 22

Milieux : Wilde-Donald Guerrier No. 10 (remplacé à la 83e mn par Zachary Hérivaux), Steven Sabat No 19 (qui a écopé d’un carton jaune à la 84e mn et qui sera remplacé à la 90e +3 par Bicoud Bissainthe No. 13), Bryan Alcéus No. 21

Attaquants : Hervé Bazile No. 7, Duckens Nazon No. 9, Frantzdy Pierrot No. 20 (remplacé à la 62e mn par Derrick Junior Étienne No. 11)