Dépêches

Haïti-Éducation : Début des examens 2019 de la 9e année fondamentale, sur fond d’inquiétudes


lundi 24 juin 2019

P-au-P, 24 juin 2019 [AlterPresse]--- Les épreuves officielles de la 9e année fondamentale ont débuté, ce lundi 24 juin 2019, dans un contexte d’inquiétudes et de protestations, sur le territoire national en Haïti.

Beaucoup de parents ont dû accompagner leurs enfants jusqu’aux centres d’examens, comme au collège Jean-Marie Joseph, situé à Delmas 59, et les attendre jusqu’à la fin des épreuves, a constaté un reporter d’AlterPresse.

Au collège Jean-Marie Joseph, plusieurs dizaines de personnes, dont des parents et proches d’élèves, s’étaient montrées très impatientes et inquiètes.

Par mesure de précaution, elles étaient obligées de se masser devant l’entrée du collège, pour récupérer leurs enfants à la sortie du centre d’examens.

« En tant que responsable, je vais attendre la fin des examens pour pouvoir accompagner mon enfant à la maison et le protéger d’éventuels troubles », confie, à AlterPresse, Manès Jean-Pierre, un parent d’élève.

Ce parent en a profité pour dénoncer les menaces, visant à contraindre les parents à garder les élèves chez eux, à l’occasion des examens officiels 2019 de la 9e année fondamentale, qui doivent donner accès au nouveau secondaire.

Les examens se sont bien déroulés jusqu’à présent au collège Jean-Marie Joseph, qui a accueilli 388 élèves, se réjouit le responsable du centre d’examens, Hérold Borno.

32 candidats étaient absents, au collège Jean-Marie Joseph, durant la première journée des examens officiels.

Un surveillant, Laurore Louis, a indiqué avoir eu des difficultés à se rendre à ce centre d’examens. Des individus avaient dressé des barricades de pneus usagés enflammés au niveau de carrefour Vincent (sur la route nationale #1), bloquant la circulation automobile, a-t-il rapporté.

A Saint-Marc (département de l’Artibonite), différents centres d’examens, dont le Lycée du Bicentenaire, à Pivert (Cité Verna), ont subi des attaques d’individus non identifiés, ce lundi 24 juin 2019.

Des individus auraient également déchiré des feuilles d’examens, des mains de candidates et candidats de la neuvième année fondamentale.

Plus de 200 milles candidates et candidats sont attendus, du lundi 24 au mercredi 26 juin 2019, aux épreuves officielles de la 9e année fondamentale, ayant porté, durant la première journée, sur la communication française et les sciences expérimentales. [mj emb rc apr 24/06/2019 17:25]