Dépêches

Politique : Une éventuelle mise en accusation du président Jovenel Moïse refait surface en Haïti


vendredi 7 juin 2019

P-au-P, 07 juin 2019 [AlterPresse] --- Le dossier d’une éventuelle mise en accusation du président Jovenel Moïse, à la chambre des députés, revient dans l’actualité politique, selon des informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Cette mise en accusation refait surface, après la publication, le vendredi 31 mai 2019, du deuxième rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), qui épingle, Jovenel Moïse dans l’utilisation de « stratagèmes de détournements de fonds », à travers sa firme dénommée « Agritrans ».

« La Cour des comptes observe qu’il y a eu collusion, favoritisme et détournement de fonds », en relation à la gestion du projet de « réhabilitation Borgne / Port-Margot », réalisée par la firme Agritrans de Jovenel Moïse (devenu président d’Haïti le 7 février 2017).

Le député de Marigot (Sud-Est d’Haïti) Déus Deroneth appelle à donner suite à la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse, dans une correspondance, en date du mercredi 5 juin 2019, adressée au président de la chambre basse, Gary Bodeau (circonscription de Delmas).

Joint au téléphone par AlterPresse et Alterradio, le député de Grand-Goâve (département de l’Ouest d’Haïti), Jean Marcel Lumérant, se montre confiant quant à l’aboutissement de ce dossier, quoique l’opposition soit minoritaire à la chambre basse.

14 députés [1] avaient demandé de mettre en accusation le président Jovenel Moïse pour crime de haute trahison, dans une lettre adressée à Gary Bodeau.

« Une fois destitué de sa fonction, Jovenel Moïse sera traduit devant les tribunaux de droit commun, pour répondre des faits de corruption et de massacres, qui lui sont reprochés », avaient-ils souhaité. [emb rc apr 07/06/2019 11:54]

[1Les 14 députés signataires de la correspondance sont Joseph Manès Louis (Cabaret, Ouest), Sinal Bertrand (Port-Salut, Sud), Roger Milien (première circonscription de Port-au-Prince, Ouest), Déus Déronneth (Marigot, Sud-Est), Pierre Féguière Julien (Arcahaie, Ouest), Abel Descollines (Mirebalais, bas Plateau central), Bélizaire Printemps (troisième circonscription de Port-au-Prince), Vikerson Garnier (Thiotte, Sud-Est), Franck Luture (Cayes-Jacmel, Sud-Est), Reynald Exantus (l’Estère, département de l’Artibonite), Jean Marcel Lumérant (Grand-Goâve, Ouest), Romial Smith (Saut d’Eau, bas Plateau central), Jean Robert Bossé (Aquin, Sud) et Ketel Jean-Philippe (Jacmel, Sud-Est).