Dépêches

Coopération : L’Ecosoc prône une alternative économique en Haïti


samedi 25 mai 2019

P-au-P, 24 mai 2019 [AlterPresse] --- Une délégation du Conseil économique et social des Nations unies (Ecosoc) a plaidé en faveur d’une alternative économique en Haïti, au terme d’une visite de 3 jours dans le pays, ce vendredi 24 mai 2019.

S’il y a plus de développement économique, il y aura plus de stabilité au niveau de la sécurité du pays, soutient le représentant permanent du Canada auprès des Nations unies, Marc-André Blanchard, également président du groupe consultatif ad hoc pour Haïti de l’Ecosoc, lors d’un point de presse, auquel a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Il est important que le développement soit accéléré dans le pays, souhaite-t-il, déplorant la recrudescence du phénomène d’insécurité dans les principales villes d’Haïti.

Assassinats, braquages, vols, viols, enlèvements et séquestrations de personnes sont parmi les multiples cas d’agressions armées, recensés, , ces dernières semaines, sous diverses formes et un peu partout, non seulement dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, mais aussi dans diverses villes en province.

« Si les jeunes n’ont pas d’opportunités, les jeunes à ce moment-là seront plus tentés de répondre à certains appels » néfastes, fait remarquer l’ambassadeur du Canada auprès des Nations unies.

Il invite les Haïtiennes et Haïtiens à poser des actions concrètes, dans le sens d’un développement inclusif, afin de réduire les inégalités sociales et économiques aiguës existantes.

Par ailleurs, L’Ecosoc encourage l’indépendance du système judiciaire, en vue d’un meilleur fonctionnement.

Un arrêt de travail, observé par la plupart des juges, en faveur de l’indépendance réelle de la justice et de la nomination des juges jusqu’à la retraite, entre autres, a provoqué, cette semaine, une paralysie des activités dans les cours et tribunaux en Haïti.

Au cours de la visite officielle, déroulée du mercredi 22 au vendredi 24 mai 2019, la délégation de l’Ecosoc, composée de plusieurs « pays amis » d’Haïti, a rencontré les autorités haïtiennes, dont le président Jovenel Moïse, des parlementaires et des représentants de la société civile.

Structure centrale de coordination des activités économiques et sociales du système de l’Organisation des Nations unies (Onu), l’Ecosoc est chargée d’établir des normes et de formuler des recommandations, visant à réduire la pauvreté, à améliorer la santé et l’éducation, à promouvoir le respect des droits humains et à protéger l’environnement. [mj emb gp apr 24/05/2019 17:20]