Perspectives

Football masculin U-17 : Les joueurs d’Haïti défaits 1-0 par ceux du Mexique en demi-finale 2019 de la Concacaf


mercredi 15 mai 2019

Par Ronald Colbert

P-au-P, 14 mai 2019 [AlterPresse] --- La sélection nationale masculine de football des moins de 17 ans d’Haïti a été battue 1-0 (mi-temps 0-0), par celle du Mexique, mardi soir 14 mai 2019, à Bradenton (Floride, Etats-Unis d’Amérique), dans la deuxième demi-finale, comptant pour la zone de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Face à un système de 4-4-1-1, choisi par le sélectionneur mexicain Marco Antonio Ruiz, le sélectionneur d’Haïti Webens Princimé, surnommé « Itala, a préféré changer son schéma initial (des 5 premiers matches), pour aligner son équipe U-17 dans un système de 4-5-1 [1].

Ce choix a-t-il influencé, positivement ou négativement, le rendement des joueurs d’Haïti U-17, dans cette demi-finale face aux joueurs U-17 du Mexique ?

Réponses à trouver, lors des choix futurs d’alignement, durant la phase finale de la 18e édition de la coupe du monde U-17 (Brésil, du samedi 5 au dimanche 27 octobre 2019).

L’unique but mexicain a été l’œuvre, à la 49e mn de jeu, de l’attaquant Efrain Alvarez No. 18, qui a profité d’une hésitation de la défense haïtienne, à dégager un ballon, apparemment sans danger.

Le gardien haïtien avait déjà laissé son camp. Ce qui a permis au ballon d’aller se loger tranquillement dans les buts d’Haïti.

Les joueurs U-17 d’Haïti ont essayé de réagir, avec leur maîtrise technique. Mais, chaque fois, les actions n’étaient pas bien conclues dans la défense mexicaine.

Les 40 minutes restantes, avant la fin de la partie, ont donné l’impression que les joueurs haïtiens U-17 étaient en train de confondre vitesse et précipitation, durant les offensives visant à brûler la politesse à la défense mexicaine.

De leur côté, les U-17 mexicains laissaient venir, opérant plus ou moins par contre-attaques et obtenant beaucoup de corners.

La défense d’Haïti veillait au grain.

Aucun autre but ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final (90’+2 mn de temps additionnel).

Au coup de sifflet final, plusieurs joueurs d’Haïti U-17 ont paru très désolés, tant ils auraient pu mieux faire et ne pas perdre sur la plus petite marge : 1-0 en faveur du Mexique.

Cette défaite d’Haïti U-17 est sans conséquence, puisque les 4 équipes (Canada, Etats-Unis d’Amérique, Mexique et Haïti), ayant joué en demi-finales 2019, étaient déjà qualifiées pour la 18e édition de la coupe du monde de football masculin U-17 (Brésil, du samedi 5 au dimanche 27 octobre 2019) de la Fédération internationale des associations de football (Fifa).

Dans la première demi-finale, jouée également, ce mardi 14 mai 2019, à l’IMG Soccer Complex Academy à Bradenton (Floride, Etats-Unis d’Amérique), les Etats-Unis d’Amérique U-17 (qui évoluaient en un système de 4-2-3-1) l’ont emporté 4-0 (mi-temps 0-0) sur le Canada U-17. Les buts ont été inscrits en deuxième période par Bryang Kayo à la 47e mn de jeu, Giovanni Reyna à la 62e mn, Ricardo Pepi aux 78e et 82e mns de jeu.

La finale, dans la zone Concacaf, aura lieu le jeudi 16 mai 2019 entre les Etats-Unis d’Amérique U-17 et le Mexique U-17, toujours à l’IMG Soccer Complex Academy à Bradenton (Floride, Etats-Unis d’Amérique).

Pour Haïti U-17, des dispositions techniques sont attendues pour préparer, adéquatement, les joueurs, en vue d’une bonne participation à la phase finale de la coupe du monde de football masculin U-17 (Brésil, du samedi 5 au dimanche 27 octobre 2019). [rc apr 14/05/2019 22:30]

[1Composition d’Haïti (en un système de 4-5-1) le mardi 14 mai 2019 :

Gardien : Stephner Kerweens Paul #1

Défenseurs : Emmanuel Jean Geffrard #2, Samuel Jeanty #3, Kurowsky Bob Fertil Pierre #4, Stanley Guirand #5

Milieux : Dany Jean #10 (sanctionné d’un carton jaune à la 41e mn), Corlens Étienne #6, Carl-Fred Sainté #18 (sanctionné d’un carton jaune à la 80e mn, puis remplacé par Michel Pierre No. 15 à la 84e mn), Maudwindo Germain #13 (remplacé à la 65e mn par Daniel Martin No. 7), Fredler Christophe #11 (apparemment trop agressif, dans une tentative de récupérer un ballon d’attaque, Christophe a été sanctionné d’un carton jaune à la 83e mn).

Attaquant : Kervens Jolicoeur #9