Documents

« Brana ne possède pas de terres agricoles en Haïti, ni pour la production de pitimi ni pour d’autres denrées », selon une note de clarification


jeudi 18 avril 2019

Note de clarification de la Brana

Adressée à AlterPresse le 17 avril 2019

En référence à la dépêche titrée : « Haïti-Économie : L’organisation Tèt kole ti peyizan ayisyen dénonce un projet gouvernemental d’accaparement des terres des paysans »

A Brana, nous croyons que développement durable et affaires vont de pair. Avec l’Alliance des petits exploitants de sorgho (Smash), nous supportons 18,000 agriculteurs locaux, afin de développer la chaîne de valeur de pitimi en Haïti. Nous avons lancé le projet en 2012.
 
Grâce à Smash, les petits exploitants ont accès à des semences locales améliorées et à un accompagnement technique agricole tout au long de la saison. Smash permet, en outre, aux agriculteurs d’accéder à des machines et à du matériel, et éduque des agronomes et étudiants universitaires à la production durable de sorgho.
 
L’année dernière, le programme a élargi son champ d’action pour fournir aux agriculteurs une formation avancée en affaires, afin de développer leurs compétences entrepreneuriales. Ils reçoivent également une formation financière leur permettant de mieux gérer leurs ressources et soutenir le développement à long terme d’Haïti.
 
Brana ne possède pas de terres agricoles en Haïti, ni pour la production de pitimi ni pour d’autres denrées. Brana n’est pas intéressée par l’achat de terres agricoles, appartenant au gouvernement, ou de terres privées pour la production de pitimi ou de toute autre denrée. Brana n’a aucun projet avec le gouvernement d’Haïti pour la production de pitimi.
 
Les agriculteurs, qui souhaitent cultiver et vendre du pitimi, doivent contacter l’équipe Smash, à l’adresse smashachat@papyrushaiti.com / 4895-0967 / 2811-9392.

Pour plus de détails sur notre stratégie de développement durable, nous vous encourageons à consulter le site www.theheinekencompany.com/sustainability.