Développement durable

Droits humains : Le Collectif Défenseurs Plus dénonce les violations du droit à la santé en Haïti


vendredi 12 avril 2019

P-au-P, 12 avr. 2019 [AlterPresse] --- Le Collectif Défenseurs Plus exhorte les autorités à freiner les violations du droit à la santé en Haïti, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Il appelle l’Etat à « mettre en place des services de santé, accessibles à la population, à accroître le nombre des médecins qualifiés et à établir les conditions de travail adéquates, pour permettre aux personnels sanitaires de mieux soigner leurs pateeintes et patients ».

Il souligne l’absence d’une politique sanitaire, le manque d’hôpitaux publics, la dégradation des quelques centres hospitaliers, le délabrement des services offerts.

Ces manques constituent le reflet de la non jouissance de ce droit fondamental, qu’est le droit à la santé.

La majeure partie de la population n’a pas accès aux soins de santé, alors que le droit à la santé constitue un droit fondamental, consacré par les dispositions de de la Constitution de 1987, rappelle le Collectif Défenseurs Plus.

Le Collectif Défenseurs Plus critique la négligence des autorités concernées, face aux modes de paiement des personnels de santé et à l’absence de matériels nécessaires dans les hôpitaux.

Il déplore les conditions de travail précaires et le niveau faible de traitements (salaires) aux personnels de santé publique et de la Croix-Rouge. Les personnels de Croix Rouge se voient, parfois, obligés de refuser de collecter du sang, en signe de contestation.

Les personnes malades ou accidentées font face à des difficultés d’obtenir du sang, en cas de besoin, alerte l’organisme de défense des droits humains.

Il recommande aux autorités de privilégier le respect du droit à la santé, car sa violation engendre des effets néfastes non négligeables sur les citoyennes et citoyens, tels que les décès et des situations à handicaps chez les patientes et patients, entre autres.

Le Collectif Défenseurs Plus appelle à garantir le droit à la santé de toutes les citoyennes et de tous les citoyens, conformément aux prescrits de la Constitution et au Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. [emb rc apr 12/04/2019 11:16]