Développement durable

Haïti : Pour une meilleure efficience au niveau du système de santé


mardi 9 avril 2019

P-au-P, 08 avr. 2019 [AlterPresse] --- Le docteur Jean Patrick Alfred, directeur de l’unité d’études et de programmation du Ministère de la santé publique et de la population (Mspp), appelle à une meilleure efficience au niveau du système de santé en Haïti.

Le fonctionnaire souhaite plus de résultats avec moins de ressources disponibles, à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la santé, ce lundi 8 avril 2019, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Le pays fait face à de grands défis en matière de santé, déplore le Dr Jean Patrick Alfred.

Le système sanitaire haïtien est caractérisé par une insuffisance d’équipements, de ressources financières ainsi qu’une forte dépendance de l’assistance externe, relève-t-il.

La titulaire du Mspp, Marie Gréta Roy Clément, évoque les conditions alarmantes de la santé en Haïti, qui devraient, selon elle, interpeller la conscience des autorités.

Cette journée de réflexion doit être l’occasion pour les professionnels de la santé de penser àune amélioration du service de santé, en faveur, notamment, des plus vulnérables, espère-t-elle.

La docteure Josseline Marhone Pierre, directrice nutrition de l’institution, plaide en faveur d’une éducation sanitaire et nutritionnelle en Haïti.

’’Manger vert, manger rouge, manger jaune’’’ est le thème retenu, cette année, pour commémorer cette journée nationale en faveur de la vitamine A., ce 9 avril 2019.

Plusieurs personnalités, dont la docteure Anne Chimène Lamothe, l’infirmière Marie Suzette Desmangles et le docteur Joseph Robert Saliba, ont été honorées par le Mspp pour les efforts, consentis au niveau du système de santé haïtien.

Le département sanitaire de la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest) ainsi que la compagnie Carribex S.A ont également reçu ’’le prix Serge Toureau’’ pour leur contribution à la lutte contre la carence en Vitamine A en Haïti. [mj emb gp apr 08/04/2019 16:55]